Homme (l'). les animaux et les êtres élémentaires

Steiner, Rudolf

PDFImprimerE-mail
Prix TTC
26,00 €
Éditeur : Éditions Triades
ISBN : 2-85248-256-8
N° de GA : 230
Communication :
Conférences
Traduction : Burlotte, Raymond
Édition année : 2004
Nbre de pages : 240
Reliure :
Broché
Format : 14 X 21
Auteur(s) : Steiner, Rudolf
Langue originale :
Allemand
Description

L HOMME DANS SES RAPPORTS AVEC L'UNIVERS, LA TERRE ET LES ANIMAUX

PREMIÈRE CONFÉRENCE, Dornach, 19 octobre 1923

L'homme est un microcosme. Forces de croissance et forces formatrices. Les oiseaux. L'homme, synthèse de l'aigle, du lion et du taureau. Les correspondances entre l'être intérieur de l'homme et le cosmos. Vers une conception artistique des formes. L'art comme principe de connaissance.

DEUXIÈME CONFÉRENCE, 20 octobre 1923

Le zodiaque et l'atmosphère imprégnée de l'éclat du soleil. Les différentes régions de l'univers. Les rapports de l'homme avec le système planétaire. Le triple appel. Le danger des attirances. La loi de la résonance vibratoire. Ce que les trois animaux nous apprennent : les signes de l'univers. Trois sentences destinées à neutraliser les excès, à donner un apport spirituel qui compense la mécanisation croissante de la Terre. Symbolisme cosmique.

TROISIÈME CONFÉRENCE, 21 octobre 1923

La substance physique de la terre et la substance spirituelle de l'âme. Les forces spirituelles et les forces terrestres-physiques. L'homme : un être fait de substances et de forces physiques et spirituelles. La dette de l'homme vis-à-vis de la Terre. La compensation que créent les entités cosmiques. Le mystère des forces du zodiaque venues du cosmos, qui prennent forme dans les animaux. L'énigme cosmique des trois animaux.

LA COHÉSION INTERNE ENTRE LES PHÉNOMÈNES ET LES ÊTRES DE L UNIVERS

QUATRIÈME CONFPRENCE, 26 octobre 1923

Les métamorphoses de l'existence terrestre et leurs répercussions dans l'état actuel de la Terre. Les forces cosmiques agissant dans le monde des insectes. La nature du papillon et l'être de la fleur. Nécessité de métamorphoser des pensées abstraites en sentiment artistique. Le geste artistique doit s'introduire dans les pensées abstraites.

CINQUIÈME CONFÉRENCE, 27 octobre 1923

Les papillons et les oiseaux spiritualisent la matière. L'économie cosmique. La lumière spirituelle émise par les oiseaux et les papillons. La chaude légèreté des oiseaux et la pesanteur crépusculaire des chauves-souris ; leur angoisse universelle ; la matière spirituelle qu'elles sécrètent : nourriture du Dragon. L'homme en est préservé par l'impulsion michaëlique.

SIXIÈME CONFÉRENCE, 28 octobre 1923

La différence entre la formation cosmique de l'homme et celle des animaux. Les différentes classes d'animaux se forment au fur et à mesure que l'homme grandit vers le bas. Comment on participe à la vie cosmique à travers la Terre. Reptiles et poissons. L'homme en rapport avec les animaux. La voie qui mène à comprendre le monde des plantes. La signification du minéral.

LE MONDE DES PLANTES ET LES ESPRITS ÉLÉMENTAIRES

SEPTIÈME CONFÉRENCE, 2 novembre 1923

L'existence végétale. Les esprits des racines, les êtres de l'eau, les esprits de l'air et du feu. Leur travail dans le monde végétal. Le rayonnement de la substance physique spiritualisée dans l'espace cosmique. Le processus spirituel de la croissance des plantes. L'interaction de la force d'amour et de sacrifice qui tend vers le bas et de la force de pesanteur qui tend vers le haut.

HUITIÈME CONFÉRENCE, 3 novembre 1923

L'antipathie des gnomes pour les animaux inférieurs dont ils sont le complément en haut, dans le domaine de la tête. Leurs forces d'observation vigilantes. Les ondines complètent les poissons et les batraciens. Les sylphes complètent les oiseaux vers le bas. Les esprits du feu complètent les papillons. Les bons et les mauvais esprits des éléments. Leurs forces constructives et destructives. Le déplacement des sphères.

NEUVIÈME CONFÉRENCE, 4 novembre 1923

La perception et l'expérience que l'on peut avoir des esprits élémentaires de la nature. Leur parole cosmique, dont les diverses nuances sont faites d'êtres innombrables. C'est le dernier écho du Verbe cosmique créateur de vie et de forme. Dans l'homme, le Verbe cosmique résonne en un seul accord.

LES MYSTÈRES DE L'ORGANISME HUMAIN

DIXIÈME CONFÉRENCE, 9 novembre 1923

Processus métaboliques et circulation du sang. Maladie et guérison. Art pédagogique et thérapie.

ONZIÈME CONFÉRENCE, 10 novembre 1923

Comment le minéral est utilisé en l'homme. Sa métamorphose en éther de chaleur. Les forces qui montent de l'homme vers les hiérarchies supérieures. Le monde des plantes est le reflet de la conscience morale humaine. Le végétal, une fois assimilé par l'organisme humain, se spiritualise. La transformation de la nourriture végétale absorbée par l'animal.

DOUZIÈME CONFÉRENCE, 11 novembre 1923

Les sources du spirituel et de la morale dans l'humanité : comprendre et aimer autrui. Froid moral et haine dans la forme physique de l'homme. Comment les hiérarchies travaillent à transformer la forme spirituelle de l'homme entre deux incarnations.

Informations supplémentaires