Rittelmeyer Friedrich

Friedrich Rittelmeyer (1872 - 1938) est né et a grandi en Bavière, dans la ville de Schweinfurt. Très tôt conscient de sa vocation (son père était pasteur évangélique), il étudia la théologie et la philosophie protestantes à l'université d'Erlangen et à Berlin. D'abord pasteur à l'église Saint-Jean de Wurtzbourg, il prit à trente et un ans la fonction de prédicateur à l'église du Saint-Esprit à Nuremberg. Il y travailla en étroite collaboration avec Christian Geyer (1862-1929), le principal prédicateur de l'église Saint-Sébald. Les deux hommes publièrent ensemble deux volumes de sermons (Dieu et l'âme et La Vie de Dieu, non publiés).

En 1916, Friedrich Rittelmeyer fut appelé à la Cathédrale de Berlin (deutscher Dom) où il devint un prédicateur reconnu et admiré dans toute l'Allemagne. Opposant à la Première Guerre, il signa un appel à la paix et à l'entente avec quatre autres théologiens berlinois, à l'occasion de la commémoration de la Réforme (octobre 1917).

Vers 1910, grâce à Michael Bauer, Friedrich Rittelmeyer avait fait la connaissance de Rudolf Steiner, fondateur de l'anthroposophie. Cette rencontre décisive bouleversera le cours de sa vie (voir J'ai rencontré Rudolf Steiner, éditions Iona).

En septembre 1922, à Dornach, en Suisse, Friedrich Rittelmeyer accomplit le premier acte cultuel de la Communauté des chrétiens. Quarante-quatre autres personnalités cofondatrices étaient présentes ce jour-là et fondèrent ainsi avec lui le mouvement pour un renouveau religieux promu par Rudolf Steiner. Friedrich Rittelmeyer fut en charge du développement de ce mouvement religieux jusqu'à sa mort, en 1938.