Évangile (l') selon Matthieu

Steiner, Rudolf

PDFImprimerE-mail
Prix TTC
26,00 €
Éditeur : Éditions Triades
ISBN : 2-85248-209-6
N° de GA : 123
Communication :
Conférences
Traduction : Gombert, Gudula
Édition année : 2006
Éd. précédente : 4 ème édition française
Nbre de pages : 260
Reliure :
Broché
Format : 14 X 21
Auteur(s) : Steiner, Rudolf
Langue originale :
Allemand
Description

Première conférence, Berne, 1er septembre 1910

Comparaison entre les quatre Évangiles. La composition de l'Évangile selon Matthieu. Son début : la généalogie de Jésus de Nazareth. Comment cette généalogie est liée à l'histoire du peuple hébreu. Rappel des courants d'émigration partis de l'Atlantide. Les rapports avec le monde des sens chez les peuples de l'Inde et de la Perse. Les nomades et les sédentaires : le Touran et l'Iran. Ahura Mazdâ et Zarathoustra. La lutte entre le nord et le sud, le Touran et l'Iran, Ormuzd et Ahriman.

Deuxième conférence, 2 septembre 1910

La conception du monde chez Zarathoustra. Zurvân-Akarana et le temps. L'opposition du bien et du mal, du passé et de l'avenir. Ce que Zarathoustra transmit à ses deux grands disciples. Les mystères de l'espace donnés aux égyptiens par Hermès et les mystères du temps donnés aux Hébreux par Moïse. Le contraste entre la sagesse d'Hermès et l'initiation mosaïque. Le courant qui vient du Soleil et celui qui remonte de la Terre au Soleil. La sagesse de Moïse en contact avec les sphères de Mercure et de Vénus ; les étapes de son évolution. Comment allait se préparer au sein du peuple hébreu le corps physique qui servirait à la nouvelle manifestation de Zarathoustra.

Troisième conférence, 3 septembre 1910

Rappel des phases primitives de notre globe : la Terre se sépare du Soleil, puis de la Lune. Apparition des quatre éthers ; comment ils ont été diversement perçus à travers les différentes périodes ; l'harmonie des sphères. Les phénomènes cosmiques qui se reflètent dans les deux sagesses d'Hermès et de Moïse. Zarathoustra; progression de sa mission; préparation du corps physique qui lui est nécessaire. Formation spéciale du peuple hébreu : Abraham. L'organe physique de la pensée consciente. Importance de l'hérédité. Les trois fois quatorze générations.

Quatrième conférence, 4 septembre 1910

La connaissance du divin chez les Hébreux. Le Dieu qui a parlé à Abraham est le même qui s'est révélé dans les Mystères. Comment Abraham en reçut l'assurance par Melchisédech. - " Tes descendants seront ordonnés comme les astres dans le ciel ". Le sang de Jésus " conçu par l'esprit" ; l'Immaculée Conception. À quand remonte l'Évangile selon Matthieu. Thérapeutes et Esséniens. L'influence du bodhisattva. Jésus ben Pandira.

Cinquième conférence, 5 septembre 1910

Les bodhisattva et le Christ. La doctrine des Esséniens. Leurs exercices de purification et les quarante-deux générations. L'évolution humaine et les rapports numériques qui reposent sur le nombre sept. La dualité de la nature humaine. En parlant des quarante-deux générations, l'Évangile selon Matthieu décrit la préparation du corps physique et du corps éthérique. Par les soixante-dix-sept générations qu'il mentionne, Luc retrace la préparation du corps astral et du Je de Jésus.

Sixième conférence, 6 septembre 1910

La lignée qui remonte jusqu'à Dieu. Pourquoi elle ne compte que soixante-dix-sept générations. La durée d'une génération. La mémoire étendue à la vie des ancêtres ; le nom-groupe. La voie de l'"astre d'or " (Zoroastre) et les Mystères chaldéens. La voie essénienne et la formation du sang ; le naziréat. Les cinq disciples de Jésus ben Pandira. La colonie de Nazareth. " Lorsque l'enfant fut âgé de douze ans...". La croissance " en âge, en sagesse et en grâce ". L'extérieur semblable à l'intérieur.

Septième conférence, 7septernbre 1910

L'éveil des facultés humaines au cours de l'évolution. Le sentier octuple. Quelles facultés l'impulsion du Christ apporte aux hommes. L'initiation préchrétienne et les deux chemins qu'elle ouvrait à l'homme : l'ascension vers le macrocosme, la descente dans la nature physique et éthérique. Les dangers propres à ces deux chemins. Comment on s'en préservait jadis : le secours des prêtres. Le Christ est venu fortifier le Je contre ces dangers. Comment les grands événements de la vie du Christ préfigurent l'initiation consciente.

Huitième conférence, 8 septembre 1910

Détails sur les dangers de l'initiation. Malchouth et les règnes terrestres. Connaissance par l'astral des trois règnes naturels ; Netzah, Yésod, Hod. Les différents degrés de perfection des éléments qui composent la nature humaine. Perception du corps éthérique : Gédoulah, Tiphéreth, Gébourah. Descente dans le corps physique : Chochmah, Binah, Kéther. La descente des Royaumes du ciel vers Malchouth. Les trois étapes de la tentation et la victoire du Christ remportée pour toute l'humanité.

Neuvième conférence, 9 septembre 1910

Les récits des Evangiles décrivent à la fois la vie du Christ et des scènes de l'initiation antique. Les versets du Notre Père et la critique moderne. La nature humaine d'autrefois et les anciens états de clairvoyance. Les " pauvres en esprit " et la première Béatitude. Progression des neuf Béatitudes. Comment s'est exercée à leur égard la critique des textes.

Dixième conférence, 10 septembre 1910

La force du Je. " Je vous le dis...". Les guérisons miraculeuses et les guérisseurs spirituels. Comment la force du Christ pénètre en ses disciples et leur apporte les grands courants cosmiques. Les pains célestes et les poissons. L'élévation des disciples vers le monde astral et le dévakhan. Le Christ, force solaire incarnée sur terre. Les hommes appelés à participer un jour à la nature du Christ. Le Christ, visible sur le plan éthérique. Les faux Christ.

Onzième conférence, 11 septembre 1910

Le Fils de l'homme et le Fils du Dieu vivant. Les deux natures de Pierre. " Tu es Pierre... ", " Retire-toi, Satan... ", " Ce que tu lieras sur la terre...". La progression des disciples vers les forces cosmiques. La croissance des plantes et la loi des " sauts brusques ". Le signe du Cancer ; l'ânesse et son ânon. L'heure de l'initiation vient comme un voleur dans la nuit. Personne ne la connaît, " ni les anges des cieux, ni le Fils, mais le Père seul ".

Douzième conférence, 12 septembre 1910

L'intervention des êtres divins dans l'évolution humaine. Le Dieu qui descend et l'homme qui s'élève. La double préparation humaine répondant à la descente du Christ. La substance solaire et les éthers, notamment l'éther de son ; le Verbe solaire. Analogies entre les vies des hommes habités par les êtres divins. Les différents points de vue des quatre évangélistes. L'Évangile selon Matthieu et la confession de Pierre. Les paraboles. La Résurrection. Le Christ pacificateur. Pour comprendre le Christ, il faut comprendre l'évolution. Sentiment de grandeur et de petitesse de l'être humain.

 

Informations supplémentaires