Anthroposophie. une cosmosophie Tome 2

Steiner, Rudolf

PDFImprimerE-mail
Prix TTC
28,00 €
ISBN : 2-88189-028-8
N° de GA : 208
Communication :
Conférences
Traduction : Bideau, Henriette
Édition année : 1987
Nbre de pages : 266
Reliure :
Relié
Format : 12 X 18
Auteur(s) : Steiner, Rudolf
Langue originale :
Allemand
Description

L'homme, une oeuvre du cosmos

Douzième conférence, Dornach, 21 octobre 1921

Penser et sentiment en rapport avec le corps éthérique et le corps astral, vouloir et perception en rapport avec le Moi et le corps physique. L'être intérieur de l'homme et la vie humaine extérieure. Leur métamorphose dans la vie après la mort. De la nature du soleil. La formation de la future planète Jupiter. La lune dans la vie post-mortem. L'être humain dans la vie solaire après la mort. Les éléments constitutifs supérieurs, enveloppes du Moi dans la vie après la mort.

Treizième conférence, 22 octobre 1921

La surconscience dans la vie après la mort, contre- partie de la conscience du sommeil de la vie terrestre. Perception sensorielle et Esprits de la forme. Monde des pensées et Archées. Le monde du langage (Archanges) et de l'imagination (Anges). L'acte volontaire, monde proprement dit de l'homme. Les organes internes, souvenirs cosmiques de la vie entre la mort et une nouvelle naissance. Les Hiérarchies supérieures forment nos organes. L'anthroposophie, une cosmosophie.

Quatorzième conférence, 23 octobre 1921

Connaître le passé, c'est connaître les Anges lucifériens. Le passage à la connaissance humaine chez Platon. La connaissance purement humaine chez Aristote. La connaissance abstraite des Romains. La théologie chrétienne et son devenir luciférien. La nature luciférienne de la Renaissance. Pater Secchi. Nature luciférienne et ahrimanienne. La nature ahrimanienne de la science matérialiste et de la technique. Ahriman programmeur. La nécessité d'une science de l'esprit homogène.

Quinzième conférence, 28 octobre 1921

Formations de l'homme à partir de l'univers. Ses caractéristiques et leur attribution aux signes du Zodiaque. L'être humain dans sa tripartition née de l'univers: tête, poitrine et membres. La tête, passager porté par les membres, l'homme-poitrine soigne; les membres sont les travailleurs.

Seizième conférence, 29 octobre 1921

L'embryon humain et la forme de l'homme. Caractéristique des sept zones de vie et leurs différences. Vie agonisante et vie se renouvelant. Le soleil, source de lumière, de vie et d'amour. L'action exercée par Saturne, Jupiter et Mars sur la vie des sens, des nerfs et de la respiration. William James et ses " réveils ". L'action de Mercure, Vénus et de la lune sur les organes abdominaux. Le langage, écho de formation des organes internes. La nature de l'eurythmie.

Dix-septième conférence, 30 octobre 1921

La tête destructrice de la matière et porteuse des images vécues dans l'âme. La liberté dans le pôle de la volonté. La vie germinative inachevée dans la formation organique. Répartition de la tête, de la poitrine et des membres entre les signes du zodiaque. De la vie du sentiment, de la représentation et de la volonté. Insuffisance de la psychologie moderne. Le " psychoïde ". Les scientifiques philosophes : Drews, Mach, Driesch, Kuno Fischer. Nécessité d'une synthèse de la religion, de l'art et de la science.

Dix-huitième conférence, 4 novembre 1921

Le lien entre le sommeil et l'entité du Moi. L'Imagination inconsciente dans la vie des représentations, l'Inspiration inconsciente dans la vie du sentiment, l'Intuition inconsciente dans la vie de la volonté. Physionomie, incarnat, activité humaine. L'expérience de l'Homme-Esprit dans la veille et dans le sommeil, dans la vie et dans la mort. Le mouvement circulaire des sphères, médiateur entre le système de coordonnées ordinaires et les coordonnées polaires dans les mathématiques. Sur la théorie de la relativité d'Einstein.

Dix-neuvième conférence, 5 novembre 1921

Etude de la nature physique, végétale, animale et humaine du point de vue du Zodiaque, des sphères planétaires, de la terre et de la lune. Formes polyédriques, sphère et forme de poche avec contenu. Formation de l'animal et de l'organe animal ou humain clos. Commentaire de la brochure "Hypnotisme et suggestion " de Maurice Benedict sur la nécessité d'une formation mathématique pour les médecins et les chercheurs. La formation mathématique à l'Académie de Platon. Explication de l'homme à partir de la totalité de l'univers.

Vingtième conférence, 6 novembre 1921

Les deux sortes de vouloir et de sentiment. Le vouloir et le sentiment dans la veille et dans le sommeil. De la nature du mal. La représentation, jugement positif et négatif. La perception, lumière et ténèbres. Nature des époques perse, égyptienne . et gréco-latine. Le soleil, source de lumière, de vie et d'amour. Julien l'Apostat et Constantin. Le palladium dans le cours de l'histoire. Son éclat retrouvé grâce à la lumière qu'apporte la connaissance moderne de la nature de l'Occident.

Vingt et unième conférence, 12 novembre 1921

La double nature de l'entité humaine dans le sommeil. L'entité morale du Moi et du corps astral vis-à-vis des corps physique et éthérique. La formation (sillons creusés) du Moi par le monde spirituel dans le sommeil, la teinte donnée au corps astral par le monde psychique extérieur dans le sommeil, préparent la tête de la prochaine incarnation. Comportement de l'homme en vue du sommeil. De la cause du sommeil. Caractéristique du réveil: une expérience automnale-hivernale, de l'endormissement : expérience du printemps et de l'été.

Vingt-deuxième conférence, 13 novembre 1921

Etude du corps physique. Le Moi et le corps astral dans la tête et dans le système des échanges. La double tâche des sens. L'action formatrice de la zone sensorielle sur la vie du métabolisme dans le sommeil (Homme-Esprit). Le rayonnement du corps éthérique de l'intérieur vers l'extérieur est une nourriture pour la terre. La vie entre la mort et une nouvelle naissance, Soi-Esprit et mathématiques. La conscience de Jupiter. Dans le sommeil, le corps astral devient le juge de l'âme, le Moi se sacriïie à lui-même. Le " jugement dernier " et l'" Agneau de Dieu ". Henri II, le Saint et l'Ecclesia catholica non romana. Le dégoût du mensonge. La cérémonie de Pâques à Helsingfors.

Informations supplémentaires