Sur le chemin des secrets de l'univers

Steiner, Rudolf

PDFImprimerE-mail
Prix TTC
28,00 €
ISBN : 2-88189-063-6
N° de GA : 232
Communication :
Conférences
Traduction : Hannedouche, Simone
Édition année : 2002
Nbre de pages : 223
Reliure :
Relié
Format : 12 x 18
Auteur(s) : Steiner, Rudolf
Langue originale :
Allemand
Description

 

CENTRES INITIATIQUES

SUR LE CHEMIN DES SECRETS DE L'UNIVERS
 

PREMIÈRE CONFÉRENCE Dornach, 23 novembre 1923

Réflexion sur soi-même sans recours aux perceptions extérieures. Relation de la vie de la pensée avec les secrets de l'univers, base de la `Philosophie de la liberté'. Compréhension de l'éther de l'univers par l'expérience de la pensée pure. Souvenir renvoyant l'âme à de précédentes vies terrestres, proximité de l'homme avec le corps astral endormi. Renvoi de l'âme par la pensée, dans l'existence éthérique. Compréhension de la forme humaine par l'expérience de la pensée. Manifestation du psycho-spirituel dans les gestes physiques. Accès à la troisième hiérarchie par le développement de l'expérience humaine du penser, à la deuxième par l'expérience du souvenir, à la première par l'expérience de la rétrospection du geste.

DEUXIÈME CONFÉRENCE Dornach, 24 novembre 1923

Disposition des tempéraments humains, caractéristique de l'hérédité. Adaptation de l'être humain au milieu. Poursuite de la vie au-delà de la porte de la mort. Physionomie des êtres spirituels en rapport avec Ahriman et Lucifer. Etres ahrimaniens dans l'hérédité et lucifériens dans l'adaptation. Gymnastique à Athènes et à Sparte. Hommes du nord et du sud, leur adaptation au milieu. Contrat entre les premiers enseignants de l'humanité, les forces ahrima- mennes et les êtres lucifériens. Ahriman dans le brouillard ascendant, Lucifer dans les couleurs des nuages. Tendances chez l'homme et dans la nature à l'équilibre et au rythme entre les forces d'Ahriman et de Lucifer.

TROISIÈME CONFÉRENCE Dornach, 25 novembre 1923

Impressions de l'enfance, formatrices psychiques pour toute la vie terrestre. Transmission dans le sommeil des souvenirs à des puissances agissant dans les manifestations naturelles. Particularité du rosier d'absorber les premiers souvenirs d'enfance. Totale hérédité du corps physique dans la première septaine. Effet du milieu sur l'enfant dans la deuxième septaine. Elaboration des gestes et de la physionomie en rapport avec la nature extérieure. Dialogue dans la première septaine avec les esprits de la nature. Immersion lors du sommeil dans les courants des trois hiérarchies. Effets de ces courants sur l'âme humaine. Volonté de l'été et pensée cosmique, volonté de l'hiver et pensée cérébrale. Paroles de vérité et volontés estivale et hivernale.

QUATRIÈME CONFÉRENCE Dornach, 30 novembre 1923

Rapport de l'homme et de la planète Terre. Le cristal au sein de la Terre, organes sensoriels de la Terre. Origine cosmique du corps terrestre. Expérience autonome du métal dans la Terre. Métaux et deux formes du destin terrestre. Une forme dans la `Science de l'occulte', autre forme dans la poésie cosmique et rapport curatif des métaux avec l'homme. Métaux dans le feu et leur force de réflexion à partir de la périphérie cosmique. Forces de réflexion métalliques et leurs effets sur l'enfant lors de son apprentissage du marcher, parler, penser. Soutien mutuel des corps célestes et autonomie des connaissances anthroposophiques.

CINQUIÈME CONFÉRENCE Dornach, 1 er décembre 1923

Constitution de la Terre dès avant la Lémurie. Son atmosphère protéinique animée par le cosmos et réchauffée par l'éther cosmique. Sédimentation de la silice, roche originelle. Transplantation de la végétation dans l'atmosphère protéinique, verdissement, fenaison, apparition, disparition. Calcaire et formation animale. Plantes et animaux, sécrétions de l'être humain lors de sa descente vers la Terre. Effets de l'oxygène et du soufre sur la création animale et végétale. Préparation de l'être humain encore non individualisé à ses activités du vouloir, du sentiment et de la pensée. Réminiscence des métaux aux antécédents de la Terre. Elaboration de formes dans les existences saturnienne et solaire à partir de processus chromatiques. Ensorcellement des métaux sur la Terre et leur désensorcellement par l'être humain libéré.

SIXIÈME CONFÉRENCE Dornach, 2 décembre 1923

Début de l'évangile de Jean et Mystère éphésien. Expérience du verbe, base de l'enseignement éphésien. Transformation par le verbe de l'air en feu, acheminement du feu vers le haut et descente du verbe en élément liquide. La pensée et le feu, le sentiment et l'eau. Paroles d'arrivée et de départ à la porte du temple d'Éphèse. Connaissance par l'élève de son lien avec les secrets du monde. Echo du verbe cosmique lors du souvenir des métaux. Mystérieuse comparaison de squelettes. Devenir du Monde dans les différentes couches par densification air-eau-terre puis chaleur-air-eau. Devenir des plantes et des animaux en rapport avec la silice et le calcaire, la pensée et le verbe cosmiques. L'incendie du Goetheanum, réminiscence des flammes d'Éphèse. Exploration du micrologos dans le microcosme pour comprendre le macrocosme par le macrologos.

SEPTIÈME CONFÉRENCE Dornach, 7 décembre 1923

Obstacles actuels à la reconnaissances des images des mystères d'Hibernie. Le novice confronté au chemin de connaissance et à la difficulté de la connaissance d'Hibernie. Les deux effigies. Effigie élastique, masculine et activité macrocosmique du soleil sur la formation de la tête. Effigie plastique, féminine et activité des forces lunaires pénétrant l'organisme et formant la tête de l'intérieur. Autres expériences psychiques des novices devant les statues. Paroles d'initiation. Expérience intérieure de l'élève : lecture de science et art à la place des têtes. Forme du Christ et avertissements du prêtre à la sortie du temple.

HUITIÈME CONFÉRENCE Dornach, 8 décembre 1923

Expériences initiatiques des élèves d'Hibernie. Crispation psychique et changement de conscience ; expérience de paysages d'hiver. Douze perceptions diverses du Moi. Les sens et l'hiver. Reconnaissance des échos des forces cosmiques. Conscience de l'élève, victoire sur le moi terrestre. Rêves d'un paysage estival et sentiment de recueil dans le coeur. Expérience de l'élève : l'homme, entre le passé et le devenir des mondes. Paroles des maîtres et expérience de l'initiation. L'élève devant le tableau des événements préterrestres et devant la compréhension des événements post-terrestres. Du rêve à la vision.

NEUVIÈME CONFÉRENCE Dornach, 9 décembre 1923

Caractère des mystères d'Hibernie. Expérience et états de conscience de l'élève au cours de l'initiation. Mystère chrétiens d'Hibernie précédant le Mystère du Golgotha. Vision spirituelle des événements de Palestine. Histoire extérieure jusqu'au 10' siècle après J.-C. Deux courants historiques : celui de la raison, de Grèce et de Rome, celui de la spiritualité intérieure, d'Hibernie. Expression de ces courants dans les arts. Déclin de la vie spirituelle et renforcement de la raison. Manifestations spirituelles dans l'oeuvre de Johann Valentin Andreà. La raison prépare l'ère de la liberté. Difficulté d'approche des mystères d'Hibernie et occasion d'y accéder par sa propre activité intérieure.

DIXIEME CONFÉRENCE Dornach, 14 décembre 1923

Développement de la culture européenne après le Mystère du Golgotha. Liens des mondes spirituels avec les puissances terrestres des mystères grecs préchrétiens. Effets des métaux dans la Terre et l'homme. Concours du cosmique et du terrestre. Métal cosmique absorbé par les `mères'. Développement de la culture grecque vers l'abstraction dès Platon et Aristote. Ecrits logiques de la vieille sagesse d'Éleusis arrivés en Europe Centrale par Aristote et Théophraste. Aristote, Alexandre et l'esprit de la sagesse chthonienne. Effet de cette sagesse sur l'oeuvre de Basile Valentin.

ONZIÈME CONFÉRENCE Dornach, 15 décembre 1923

Contenu de l'enseignement d'Aristote à Alexandre. Métamorphose de l'homme dans les mystères par la connaissance. Opposition froidhumide et chaud-aérien. Connaissance des plantes par l'observation. Lien entre fleurs et Lune. Paroles de vérité du secret des plantes. Métaux et planètes. Paroles de vérité du secret des métaux. Diversité extérieure des hommes. Effet du zodiaque sur la physionomie humaine. Paroles de vérité du secret de l'être humain. Rose des vents aristotélicienne pour la Macédoine. Chemin de la vieille science naturelle par l'Asie, l'Espagne et l'Europe.

DOUZIÈME CONFÉRENCE Dornach, 21 décembre 1923

Stade médian du développement de l'être humain. Conscience de l'Antiquité orientale quant à la substance terrestre. Psychisme terrestre, partie du cosmos. Terre emplie de divinités. Expressions, manifestations et destins des divinités. Les trois vases symboliques sur l'autel. Formes des trois Kabires. Mystères kabires de Samothrace. Faculté des prêtres kabires à ressentir le spirituel. La vision de l'essence des substances dans le ciel. Transformation de la science du ciel en météorologie aux 13e, 14e siècles. Compréhension mathématique abstraite du ciel. Image du ciel dans le crâne humain. Refus des rosicruciens de la pure abstraction.

TREIZIÈME CONFÉRENCE Dornach, 22 décembre 1923

Avant le Mystère du Golgotha, tragédie subie par les candidats à l'initiation. Epoque intermédiaire jusqu'aux 14e, 15e siècles. L'être rosicrucien au Moyen Âge, sans temple mais avec une unité morale. Impression de retrait du divin des connaissances des phénomènes de la nature. Image morte dans l'éprouvette du Moyen Âge du vivant et sensible en l'homme. Piété du naturaliste médiéval. Astrologie : commerce avec l'intelligence cosmique. Alchimie : commerce avec les esprits de la nature. Le Faust de Goethe et les laboratoires rosicruciens. Lien de la médecine médiévale avec la conception générale du monde. Disparition des esprits de la nature de la connaissance humaine et apparition de la vision abstraite des phénomènes naturels.

QUATORZIÈME CONFÉRENCE Dornach, 23 décembre 1923

Profond désir de connaissance du 10' au 15e siècles dans toute l'Europe. Parallélisme entre les connaissances de l'organisme humain et des manifestations du cosmos. Préparation de l'élève des mystères à l'expérience du soleil. Compréhension de la qualité de l'or. Apport de la force de pensée à l'homme par l'or. Action par l'or de l'organisation du Moi jusque dans l'éthérique. Carbone, argent sur la Lune, pierre philosophale sur Terre. Développement des civilisations, miroir terrestre de la lutte entre l'intelligence de Venus et celle du Soleil. Perte de l'intelligence cosmique chez le chercheur médiéval. Métamorphose des mystères, de la Grèce antique au Moyen Âge.

Informations supplémentaires