Sources (Les) spirituelles de l'anthroposophie

Steiner, Rudolf

PDFImprimerE-mail
Prix TTC
28,00 €
ISBN : 2-88189-055-5
N° de GA : 78
Communication :
Conférences
Traduction : Ducommun, Georges
Édition année : 1991
Nbre de pages : 205
Reliure :
Relié
Format : 12 X 18
Auteur(s) : Steiner, Rudolf
Langue originale :
Allemand
Description

Première conférence, Stuttgart 29 août 1921

La nature de l'agnosticisme. Déviations, consécutives à l'agnosticisme, au niveau de la vie des représentations, du sentiment et de la volonté. L'agnosticisme et la destruction de l'art.

Deuxième conférence, 30 août 1921

L'origine historique des fondements de la connaissance anthroposophique. Le Rôle de la pensée goethéenne. Perception et pensée forment ensemble la réalité. La perception une illusion ? La pensée une abstraction ?

Troisième conférence, 31 août 1921

A propos de la « Philosophie de la Liberté ». L'expérience de la liberté et l'explication causale. La liberté et l'investigation suprasensible. Nietzsche en lutte contre l'agnosticisme des temps modernes.

Quatrième conférence, le 1er septembre 1921

Le drame de Nietzsche. Le monisme de Haeckel. Le rôle de la méthode des sciences modernes dans la genèse de la science spirituelle anthroposophique. La vision haeckelienne du règne animal et la vision goethéenne du règne végétal.

Cinquième conférence, 2 septembre 1921

La connaissance imaginative. La démarche de la connaissance suprasensible et la démarche de la connaissance ordinaire. Les imaginations instinctives de Haeckel dans ses peintures. L'expérience de la connaissance saine chez Goethe et la vision morbide chez Swedenborg.

Sixième conférence, 3 septembre 1921

La connaissance imaginative et la vie du souvenir. Les dangers du yoga. De la connaissance à l'inspiration, en passant par l'imagination. L'intuition cosmique comme prolongement de la démarche proposée dans la « Philosophie de la Liberté ».

Septième conférence, 4 septembre 1921

L'abîme entre l'explication causale de la nature et l'ordre moral du monde. Nécessité naturelle et foi. Le chemin de la connaissance intuitive. La nature de la connaissance et de la pensée. De la triple organisation de la nature humaine. L'interruption de la causalité par le monde moral. Les intuitions morales. Comment Schiller juge le concept du devoir chez Kant. La « Philosophie de la Liberté » comme antithèse à la conception kantienne de la morale.

Huitième conférence, 6 septembre 1921

Brève description de la question sociale. L'organisme de l'homme et ce qu'en pense une médecine s'inspirant de l'anthroposophie. L'accès de la connaissance imaginative aux processus de l'organisation humaine et de l'organisme social. L'anthroposophie n'est pas une religion nouvelle. Le dogme matérialiste doit être remplacé par une expérience intérieure libre.

Informations supplémentaires