Rapports (les) avec les morts

Steiner, Rudolf

PDFImprimerE-mail
Prix TTC
22,00 €
ISBN : 2-88189-108-X
N° de GA : 140
Communication :
Conférences
Traduction : Ducommun, Georges
Édition année : 1999
Nbre de pages : 240
Reliure :
Broché
Format : 12 X 18
Auteur(s) : Steiner, Rudolf
Langue originale :
Allemand
Description

GA 140 (2' partie)

Stuttgart 1ère conférence, 17 février 1913

Les aspects cosmiques de la vie entre la mort et une nouvelle naissance. Le chemin à travers les sphères stellaires.

La dilation de l'âme après la mort à travers les sphères planétaires. Conséquences cosmiques du comportement sur terre: solitude ou communication avec d'autres âmes. Les qualités morales, le sentiment religieux confessionnel, la tolérance religieuse universelle et leurs effets sur Mercure, Vénus et le Soleil. Le trône du Christ et le trône de Lucifer dans la sphère solaire. La transformation des forces de Mars par le sacrifice du Bouddha. L'incarnation précédente de François d'Assise dans un Centre de mystères de la Mer Noire. L'union du germe spirituel avec le germe héréditaire.

Stuttgart 2éme conférence, 20 février 1913

 

L'établissement de rapports mutuels entre les vivants et les morts.

Le rôle de l'anthroposophie à l'égard des défunts. Les morts ne perçoivent pas les vivants qui négligent de cultiver des pensées spirituelles. La lecture faite aux morts: comment procéder et dans quel langage faut-il leur parler? L'intervention des morts dans la vie sur terre. Le déchiffrage de la volonté des défunts. La science de l'esprit comme moyen de communication avec les morts. Le joug ahrimanien des êtres sans scrupules et des êtres nonchalants. Les Esprits de la maladie et les Esprits de l'obstruction. Les morts en bas âge et leurs forces inemployées qui servent à la rédemption des victimes des Esprits ahrimaniens. Les souvenirs des incarnations antérieures sont enfouis dans le subconscient. La science de l'esprit est un langage qui permet la communication entre les morts et les vivants.

Francfort, 2 mars 1913

La mission de la vie terrestre comme point de passage vers l'au-delà.

Les préoccupations spirituelles sur terre conditionnent le mode de vie après la mort. François d'Assise et Bouddha. La mission du Bouddha sur Mars. La connaissance du Christ sur terre apporte la lumière sur le parcours cosmique du défunt. La science de l'esprit est réservée à la terre; elle ne s'enseigne pas sur les autres planètes. Après la mort, seule la lecture faite aux morts peut éclairer leur parcours planétaire. La difficulté de faire de la lecture aux morts qui n'ont pas connu de vie communautaire spirituelle sur terre. La mission de la communauté spirituelle anthroposophique à l'égard des morts.

Munich 1ère conférence, 10 mars 1913

Les rapports entre le monde sensible et le monde suprasensible.

L'utilité de s'intéresser à la vie d'après la mort avant de franchir soi-même le seuil. La préparation de l'incarnation avec l'aide des hiérarchies spirituelles. Les valeurs qu'il faut apporter avec soi lors du passage du seuil. Les conséquences néfastes du matérialisme sur la formation des organes en vue d'une nouvelle incarnation. Les âmes au service des forces curatives et bénéfiques des entités spirituelles, celles au service des entités qui favorisent les maladies et les malheurs. La mort précoce et les forces non utilisées; leur aide aux êtres en voie de s'incarner. Le rôle bénéfique du karma.

Munich 2 ème conférence, 12 mars 1913

La traversée des sphères du cosmos après la mort.

Le dégagement progressif des attaches terrestres : le kamaloca. Les âmes dans un seul et même espace ne se différencient que par leur conscience individuelle. L'empreinte des intentions non réalisées demeure dans la sphère de la Lune. D'autres traces demeurent également jusque dans la sphère du Soleil. Le retour sur terre après avoir atteint le point culminant. La transformation des forces belliqueuses sur Mars par l'intervention du Bouddha. François d'Assise et Bouddha. Léonard de Vinci et sa Cène à Milan.

Breslau, notes d'auditeurs 5 avril 1913

Données complémentaires concernant la vie entre la mort et une nouvelle naissance.

Les rapports avec les morts, jadis et maintenant. Les pensées spirituelles comme nourriture pour les morts. La lecture faite aux morts. La dilatation des âmes au seuil du monde spirituel. Les forces morales et religieuses préparent le passage des sphères de Mercure et de Vénus. La compréhension de l'impulsion christique prépare l'entrée dans la sphère solaire. Le Christ et Lucifer comme guides à travers Mars, Jupiter et Saturne. La formation cosmique du nouvel homme. L'hérédité.

Düsseldorf, notes d'auditeurs, 27 avril 1913

Les échanges avec les défunts.

L'importance des relations humaines terrestres pour la vie après la mort. L'affinité des âmes de mêmes qualités morales et religieuses. La compréhension religieuse universelle et la juste attitude à l'égard du Mystère du Golgotha sur terre. La participation- de Lucifer à la recherche des voies qui conduisent à l'incarnation déterminée par le karma. Le choix du lieu et du moment. Peut-on faire la lecture à des êtres décédés en bas âge ?

Strasbourg, 13 mai 1913

La vie après la mort.

La mission de la conception spirituelle du monde et son importance pour la vie entre la mort et une nouvelle naissance. Le parcours du noyau psychospirituel de l'homme à travers les sphères planétaires. La condensation des forces sur le chemin vers une nouvelle naissance. L'inversion : dans le cosmos les planètes sont les organes cosmiques de l'homme et s'acquièrent progressivement après la mort.

Bergen 1ère conférence, 10 octobre 1913

La réciprocité des échanges entre les vivants et les morts.

II est plus facile de transmettre des vérités spirituelles par voie orale que par écrit. De la lecture des livres. Les effets de la haine et de l'amour pour la vie dans l'au-delà. Les pensées spirituelles cultivées sur terre servent de nourriture aux défunts. La lecture faite aux morts. Les nostalgiques et les adversaires de l'anthroposophie. Investigations occultes au sujet de Léonard de Vinci et de sa Cène. L'investigateur accède plus facilement à des notions générales qu'à des détails.

Bergen 2ème conférence, 11 octobre 1913

La transformation des forces humaines tenestres en forces d'investigation clairvoyante.

La métamorphose des forces du langage, de celles de la pensée et de celles qui permettent d'accéder à la position verticale. Les débuts de l'eurythmie. L'adaptation des âmes aux conditions d'une nouvelle existence se fait dans le monde spirituel avant l'incarnation. Préparation d'une nouvelle existence. Choix des parents. Le danger d'illusions lors de la clairvoyance à la suite d'une utilisation fausse des forces de la première enfance.

Informations supplémentaires