Philosophie et anthroposophie

Steiner, Rudolf

PDFImprimerE-mail
Prix TTC
22,00 €
ISBN : 2-88189-136-5
Communication :
Conférences
Traduction : Ducommun, Georges
Édition année : 1997
Nbre de pages : 214
Reliure :
Broché
Autres : GA 35 (1ere partie)
Auteur(s) : Steiner, Rudolf
Langue originale :
Allemand
Description

GA 35 (1ere partie)

8 textes rédigés par Rudolf Steiner entre 1904 et 1917

Conférence du 21 juin 1904

Mathématique et occultisme

Platon et la pensée libérée des sens. Développement des organes de perception spirituelle. Les mathématiques expriment des lois spirituelles transposables dans le monde sensible. Acquisition des connaissances supérieures selon la démarche des mathématiques. Le calcul différentiel et l'infiniment petit qui se soustrait aux sens; son origine suprasensible. Le calcul infinitésimal. Rigueur et sécurité de la démarche, discipline de la pensée permettent le contrôle du cheminement occulte. Le passage du quantitatif dans les mathématiques au qualitatif dans la sphère de l'esprit. Goethe et la plante primordiale. Les mathématiques constituent le premier degré de l'éducation spirituelle de l'homme.

Conférence du 10 juillet 1905

Les fondements occultes dans l'oeuvre de Goethe

Goethe et les pensées théosophiques. La forme artistique de ses créations et l'arrière-fond ésotérique. Les lois spirituelles cachées dans les phénomènes sensibles. L'intuition de Goethe: la plante primordiale. Aspects occultes du Faust. Homunculus et l'incarnation physique, astrale et spirituelle. Le lien mystérieux avec l'âme d'Héléna. Nature et mission de Méphistophélès. Aspects occultes du conte du Serpent vert et de la belle Lilia.

Conférence du 4 juin 1906 (Paris)

La théosophie en Allemagne à la fin du XVIIÏ siècle

Les sources occultes de la littérature du XVIIIe siècle ainsi que de la philosophie dite spéculative de l'idéalisme allemand sont les mêmes que celles des grands mystiques. La mystique devenue impulsion artistique. Schiller et ses Lettres pour l'éducation esthétique de l'homme: une étape du développement supérieur de l'homme. La création artistique libre comme moyen d'évolution de l'individu. Fichte et l'expérience occulte du monde spirituel. La liberté du Moi dans la "Tathandlung "et ses idées théosophiques. Le développement d'un sens supérieur donnant accès à la réalité spirituelle. Novalis, poète et mathématicien.

Conférence du 17 août 1908

Philosophie et anthroposophie

Le besoin inné de connaissance de soi. Les limites de la connaissance dans les sciences naturelles et dans la mystique. La particularité de la démarche anthroposophique dans le domaine de la connaissance. Le début de la philosophie avec la technique de la pensée chez Aristote. Thomas d'Aquin réunit pensée et révélation mais n'accède pas à la connaissance suprasensible. Le dualisme fatal de Kant et la « chose en soi > inaccessible. La théorie de la connaissance dans l'anthroposophie. La pure pensée. Fichte et le Moi. La métamorphose de la pensée, du sentiment et de la volonté. Le développement de la connaissance supérieure.

Texte rédigé par Rudolf Steiner pour le Congrès International de Philosophie (Bologne, 8 avril 1911)

Les fondements psychologiques et la position de l'anthroposophie dans la théorie de la connaissance

Le caractère évolutif de la connaissance supérieure. Exercices destinés à développer les facultés de l'âme. Confrontation répétitive au symbole. Contenu et nature de la méditation. Différence entre l'expérience spirituelle imaginée et la réelle. Les expériences de l'investigateur spirituel et la théorie de la connaissance. L'activité du Moi et la perception directe des données de la connaissance. L'effet réfléchissant du support corporel. Rigueur scientifique de la démarche spirituelle. Imagination, Inspiration, Intuition.

Texte rédigé par Rudolf Steiner (Bologne, 1911) La théosophie et la vie spirituelle du présent

La nature de l'expérience suprasensible. Son caractère scientifique et non visionnaire. Ouverture sur l'idée de la réincarnation. Malentendus philosophiques et religieux à l'égard de la théosophie. L'origine occidentale de la théosophie moderne. L'apport de la théosophie à la compréhension de l'impulsion christique.

Un mot sur la théosophie au quatrième Congrès International de philosophie Texte rédigé par Rudolf Steiner (Bologne 1911)

La possibilité de l'âme à dépasser la connaissance du monde des sens et de parvenir à la connaissance du monde suprasensible. Identification avec le monde des symboles. Les réticences de la philosophie classique. Discussion sur les conditions pratiques de la méditation à l'époque moderne.

Texte rédigé par Rudolf Steiner pour la revue « Das Reich » (juillet 1917)

La science de l'esprit comme anthroposophie et la théorie de la connaissance à notre époque

Analyse critique de la Philosophie de la liberté par Eduard von Hartmann, le représentant contemporain de la pensée kantienne. La réalité donnée, ramenée à une simple représentation, d'où la « chose en soi » devient inaccessible. Critique de la philosophie de Kant par Rudolf Steiner. Nouvelle théorie de la connaissance dans Vérité el science et La Philosophie de la liberté, base d'un élargissement progressif de la conscience conduisant à la science spirituelle. La pure pensée comme première manifestation de la connaissance suprasensible. La clarté et la rigueur de cette démarche. Réplique de Rudolf Steiner à la critique émise par Eduard von Hartmann.

Informations supplémentaires