Origine et but de l’être humain

Steiner, Rudolf

PDFImprimerE-mail
Prix TTC
45,00 €
ISBN : 2-88189-234-4
N° de GA : 53
Communication :
Conférences
Traduction : Villetet, Claudine
Édition année : 2011
Nbre de pages : 489
Reliure :
Relié
Format : 12 X 18
Auteur(s) : Steiner, Rudolf
Langue originale :
Allemand
Description

 

Que trouve l'homme moderne dans la théosophie ? - Berlin, 29 septembre 1904.

Résolution de l'opposition entre la conception du monde naturaliste scientifique et la foi. Tâche du mouvement. théosophique concernant cette question. Extension et approfondissement de la vision du monde scientifique. À la « lutte pour la vie » la théosophie oppose la force fondamentale du monde qu'est l'amour.

L'entité humaine - Berlin, 13 octobre 1904

Nature et devoir du mouvement théosophique. Caractérisation de l'être humain dans ses éléments physique, psychique et spirituels. À propos de la perception du « je ». Les chemins et moyens proposés par la théosophie pour reconnaître les éléments suprasensibles de l'être humain. Johann Gottlieb Fichte et d'autres ont déjà exigé la perception suprasensible Description par Goethe dans son « conte » de la vision du monde théosophique.

Réincarnation et karma - Berlin, 20 octobre 1904

La loi fondamentale de la vie de l'âme est celle du développement de l'âme par la réincarnation ; celle de la vie de l'esprit est celle de cause à effet, le karma Hérédité. Développement. Nature de la biographie humaine. L'application conséquente de la pensée scientifique du développement conduisant à l'idée de la réincarnation. Développement du concept de conscience. Réfutation d'objections contre l'idée du karma.

Questions et réponses

Théosophie et Dawin - Berlin, 27 octobre 1904

La transformation des connaissances humaines et des conceptions du monde. Le mécanisme comme dernière étape de la connaissance dans l'histoire du développement humain. Existence de tous les temps d'une théorie de l'évolution. Sa compréhension mécanique au sens de cause à effet chez Darwin. Théorie de Darwin reposant sur celle de Malthus. Nécessité historique culturelle du darwinisme. Inclusion dans le darwinisme de la nécessité de triompher de soi dont l'ébauche est déjà chez Darwin lui-même.

Théosophie et Tolstoï - Berlin, 3 novembre 1904

Manifestation de la vie par la forme, également en art. Naturalisme occidental. Zola, Ibsen. Culture actuelle de la forme en science et en art. Autre recherche chez Tolstoï, celle de l'âme et de la vie dans les formes. Chez Tolstoï, tentative de saisir l'invisible, l'intériorité, l'essence dans l'art comme dans l'éthique. Recherche d'un renouvellement de la vision du monde et de la vie à partir de l'intériorité de l'être humain. Chemin de la théosophie vers une profonde compréhension du présent et vers la perception de l'action du suprasensible dans le physique.

Le monde des âmes - Berlin, 10 novembre 1904

Nécessité de connaître la nature du suprasensible pour comprendre le monde sensible. L'âme dédiée tantôt au monde sensoriel tantôt au monde spirituel. Base de la méthode de connaissance du suprasensible. Destin de l'âme entre la mort et une nouvelle naissance. L'âme dans le pays des âmes et dans le pays des esprits. Les sept régions non spatiales du kamaloca ; régions comme états de conscience.

Le pays des esprits - Berlin, 17 novembre 1904

Difficile description du pays des esprits, nécessité des images. Monde des archétypes spirituels. Sept degrés d'états de conscience dans la vie entre la mort et une nouvelle naissance. À propos de la durée du séjour dans le monde spirituel, dévachan.

Friedrich Nietzsche à la. lumière de la science de l 'esprit - Berlin, 1er décembre 1904

Vie de Nietzsche. Schopenhauer. Wagner. Rupture entre Nietzsche et Wagner en 1888. Début de l'assombrissement de son âme. Commentaire des oeuvres

Naissance de la tragédie Description à partir du spirituel par Edouard Schuré de ce que Nietzsche pressentait. De l'utilité et de la vanité de l'histoire jour la vie, Ainsi parlait Zarathoustra. Échec de Nietzsche devant l'impossibilité de réaliser ses aspirations et ses idéaux élevés.

De la vie intérieure - Berlin, 15 décembre 1904

Naissance de l'âme et de l'esprit en tant que développement de l'être intérieur pour l'expérimentation et la compréhension de la science de l'esprit. Développement intérieur discret, sans affecter la vie ni les tâches de tous les jours. Exercices de développement. Changement des habitudes. Vivre avec la pensée du karma. Maîtrise de la vie de la pensée. Calme intérieur. Lien intensif avec une pensée facilement concevable. Respect et gratitude. L Initiation ou comment acquérir des connaissances des mondes supérieurs? Les dangers sur la voie de la connaissance. À propos d'autres vertus sur la voie de la formation occulte.

Origine et but de l'être humain - Berlin, 9 février 1905

Théorie de la création dans les sciences naturelles. Contrastes avec le texte de la genèse biblique. Les conceptions spirituelles de Platon, dAristote, de la Gnose, d'Augustin et de Thomas d'Aquin. Lecture littérale de la Bible dès le 14e siècle, perte de sa compréhension spirituelle. Apparition dans les sciences naturelles de nuances spirituelles. Reinke. Théosophie et réconciliation entre la théorie de l'évolution spirituelle et la compréhension spirituelle des documents religieux. Remarques sur les méthodes de la connaissance. Caractéristiques d'une théorie de l'évolution spirituelle en accord avec les faits naturels.

La naissance de la Terre - Berlin, 9 mars 1905 

Difficile description des événements du développement spirituel en raison de l'insuffisance de la langue matérielle. L'homme aux temps préhistoriques. Atlantide, Lémurie. Description des anciens états de la Terre sous l'influences des forces lunaires et solaires. Séparations des forces lunaires et solaires. Involution, évolution et développement de la Terre et de l'homme.

Les grands initiés - Berlin, 16 mars 1905

Particularité de la théosophie: elle ne reconnaît pas de limite à la connaissance. Déplacement de la limite grâce à la formation par l'initiation. De la méditation. Le sentier octuple et les six vertus. Les étapes de l'initiation. Exemples d'action d'initiés : Hermès et Lohengrin.

Réponses aux questions

Le profil spirituel d Ibsen - Berlin, 23 mars 1905

Ibsen, représentant de notre époque. Nature et conception de la personnalité dans l'antiquité. Description par Ibsen de la personnalité en lien avec l'environnement devenu creux et pervers. Ibsen dans l'attente d'une révolution de l'esprit humain. Sa recherche d'idéaux intérieurs s'élevant au-dessus de la personnalité, son mutisme .devant les échecs. Il ne trouve pas ce qu'il cherche: l'individualité qui passe de vie en vie et la loi de la compensation (karma).

L'avenir de l'être humain - Berlin, 30 mars 1905

Le tournant de notre époque. Nouveaux idéaux à côté des réalisations culturelles techniques. Keely, ses nouvelles idées mécaniques. Les inventions ne provenant pas de la pratique. Caractéristiques du développement futur de l'homme et de la Terre. Spiritualisation du monde minéral par le travail humain. Le cycle de la nouvelle existence végétale et vie de l'homme sur une Terre vivante. Question sociale et vanité des théories sociales. Importance de l'attitude fraternelle reposant non pas sur le matérialisme mais sur une conception spirituelle du monde.

L'Évangile de Goethe - Berlin, 26 janvier 1905 

Fondement de la conception du monde théosophique sur la vie de l'esprit de l'Europe centrale : Lessing, Schiller, Novalis, et avant tout Goethe. Explications à propos du Faust I et II.

La révélation secrète de Goethe

Le Conte du Serpent vert et de la belle Lilia 1 - Berlin, 16 février 1905

Le Conte de Goethe, une apocalypse. Le conte et la conception du monde théosophique. Essais d'explications résumés par Meyer-von Waldeck. Récit et explication du conte du point de vue de la théosophie.

La révélation secrète de Goethe

Le Conte du Serpent vert et de la belle Lilia II - Berlin, 23 février 1905

Les différentes voies du développement des forces de l'âme contenues dans le Conte. Explication du conte, signification du vieillard à la lampe dans le temple et jusqu'à la fin. Évocation d'un avenir du développement humain dans les scènes finales.

La révélation secrète de Goethe

La Nouvelle Mélusine et Le Nouveau Râns III - Berlin, 2 mars 1905

La nouvelle Mélusine expliquée selon la théosophie. Le nouveau Pâris et sa place dans Poésie et Vérité. Récit et explications. Illustration d'un chemin de développement. À propos du fragment Le voyage des fils du Megaprozon (1792).

Schiller et l'époque actuelle - Berlin, 4 mai 1905

Notre relation à Schiller aujourd'hui (1905). Fondement de sa pensée sur l'examen de la nature sensorielle et de la nature spirituelle de l'homme. Abîme creusé par le matérialisme français et les idées de Rousseau. Question de Schiller: comment franchir cet abîme ? Drames de jeunesse. Nouveau degré du développement: Lettres sur l'éducation esthétique de l'homme. Question de la liberté. Amitié entre Goethe et Schiller. Drames tardifs. Bouleversement de l'année 1859. Nécessité d'une nouvelle expérience de Schiller dans l'âme d'aujourd'hui.

La faculté de théologie et la théosophie - Berlin, 11 mai 1905

Position des universités dans la vie culturelle. Possibilité de féconder la conception de la vie et la conception du monde dans la vie universitaire par la théosophie. Historique des quatre facultés universitaires. Position et caractère de la théologie au Moyen Âge et à présent. Apparition de la pensée naturaliste et son influence sur la théologie. Discours de Lobstein. Harnack. La théosophie et le chemin vers l'expérience vivante de l'esprit et vers la compréhension approfondie du christianisme. Sa possible influence vivifiante et novatrice sur la théologie.

La faculté de droit et la théosophie - Berlin, 18 mai 1905

Critique de Jherings : lacune de la formation philosophique chez le juriste, noeud du problème en jurisprudence. Formation universitaire au Moyen Âge et à présent. Nécessité pour la jurisprudence et l'éthique sociale de critères fondamentaux de la connaissance et de la vie comme il y en a dans l'art de la construction des tunnels. Nécessité d'une transformation de la pensée juridique figée. Savigny. Le droit comme expression de la vie et comme devant être créé à partir de la vie. Possibilité de la théosophie de fournir la base de la sensibilité et du renouveau juridique.

La faculté de médecine et la théosophie - Berlin, 25 mai 1905

Caractère des études au Moyen Âge. Aspiration à une certaine universalité avant la spécialisation. Les exigences actuelles des études comme empêchement à l'acquisition de l'universalité de la compréhension du monde et de l'homme (théosophie). Insécurité et problématique de la médecine résultant des habitudes de la pensée d'aujourd'hui. Exemples d'actions guérissantes par le passé. Caractère de la science actuelle. Nécessité pour le médecin d'agir par l'intuition et de s'ennoblir en tant qu'être humain pour pouvoir soigner. La recherche et déterminée par le questionnement. La pensée spirituelle comme étant seule à pouvoir conduire le médecin dans sa difficile science et lui donner le pouvoir de guérir.

La faculté de philosophie et la théosophie - Berlin, 8 juin 1905

Caractère des études au Moyen Âge. Leurs transformations. Les connaissances spéciales comme savoir alimentaire. Schiller. Nécessité d'une transformation des études. Nécessité de mettre la philosophie, en tant qu'ample connaissance du monde, à la base des études.

Informations supplémentaires