Homme (L') et la nature

Steiner, Rudolf

PDFImprimerE-mail
Prix TTC
28,00 €
ISBN : 2-88189-185-3
N° de GA : 352
Communication :
Conférences
Traduction : Savournin, Gérard - Durr, Gilbert - Jenni, Jean-Marie
Édition année : 2005
Nbre de pages : 261
Reliure :
Relié
Format : 12 X 18
Auteur(s) : Steiner, Rudolf
Langue originale :
Allemand
Description

PREMIÈRE CONFÉRENCE, 7 janvier 1924

Pachydermes et formation de carapaces et de squelettes

La résine dans les fourmilières. Abeille sauvage et dommages au bois. Cimetière d'éléphants. Pressentiment de la mort chez les animaux. Liberté humaine et perte de la faculté de prémonition. Absence de liberté chez les animaux et leur faculté prémonitoire. Le tempérament de l'éléphant et sa perception des fonctions internes. Carapaces et squelettes chez les organismes inférieurs et supérieurs. Intériorisation du squelette extérieur par le sang et formation du squelette intérieur. Squelette et carapace. L'esprit dans le squelette.

DEUXIÈME CONFÉRENCE, 19 janvier 1924

Poisons et leurs actions sur l'homme

Arsenic. Création dans le corps humain de toutes ses substances à partir du cosmos. Arsenic et corps astral. Effets variables selon la dose :mortels, intoxicants et curatifs. Intoxications faibles et observation des effets des poisons. Poisons minéraux, défenses autonomes du corps contre eux et contrepoisons. Rachitisme et plomb. Protéines et dissolution du plomb. Poisons végétaux et vie dans la sensation. Tannins, antidotes des poisons végétaux. Action dans le sang seulement des venins et défenses dans le sang. Venins produit dans le corps humain, diphtérie. Acide formique et régénération de la terre dans le cosmos. Besoin pour l'homme suprasensible des posons cadavériques. Goutte et rhumatisme. Poisons minéraux et irruption du corps physique dans le corps éthérique. Poisons végétaux et irruption du corps éthérique dans le corps astral. Venins et irruption du corps astral dans le moi.

TROISIÈME CONFÉRENCE, 23 janvier 1924
De l'alimentation

Les protéines. Artériosclérose. Penchants aux infections. Digestion des protéines et corps éthérique. Processus de pourriture et corps éthérique odorat. Les graisses, corps astral - le goût. Rancissement des graisses. Maladies d'estomac, des intestins. Cuivre, arsenic comme médicaments. Sucre, alcool. Fermentation, sécrétion des glandes, sang. La pomme de terre en tant qu'alimentation saine par son faible contenu de protéines. Faiblesse intellectuelle suite à la consommation exagérée de la pomme de terre. Cerveau moyen et antérieur, matérialisme. Solanacées. Poison. Maladies des yeux. Le goût. Action thérapeutique des stations thermales. Hydrogène sulfuré. Alimentation et empoisonnement.

QUATRIÈME CONFÉRENCE, 2 février 1924
L'oeil humain - l'albinisme

Individualité de la formation de l'iris chez les hommes. Morphologie de l'oeil. Cornée, tunique
vasculaire, rétine, nerf optique, tache aveugle. Vision avec le moi suprasensible. Yeux noirs ou
bleus. Yeux bruns. Coloration des yeux et pâleur corporelle chez les albinos. Nature de l'albinisme.
Iridologie. Iridologie commune. Albinisme et défaut d'élaboration du soufre et du fer par le moi. Chlorose et défaut d'élaboration du fer par le corps astral.

CINQUIÈME CONFÉRENCE, 9 février 1924

Le métabolisme secret de la terre

Eau et sel; droite et gauche; la rate; les sens. L'eau, la circulation sanguine de la terre. Circulation d'eau douce débouchant dans l'eau salée. Circuit salin de retour allant des embouchures aux sources des fleuves. Eau salée et son peu de rapport avec l'univers. Sources d'eau douce, les yeux de la terre. Action céleste sur la terre dans la reproduction. Tentative de donner une signification à la rate. L'essai de Lili Kilisko concernant la "Fonction de la rate et les plaquettes sanguines". Reproduction et formation des organes sensoriels chez les poissons marins. Migration des saumons. Migration des oiseaux. Prépondérance des forces terrestres dans la partie gauche du corps humain et célestes éthériques dans la droite. Emancipation de l'homme par rapport à la terre. Soles, flétans etc. Fleurs et racines porteuses de lumière et de sel. Alimentation de la terre et alimentation de l'homme.

SIXIÈME CONFÉRENCE, 13 février 1924

Les vêtements des êtres humains

Besoin de protection de l'être humain. Protection largement assurée chez les animaux. La manière des animaux de se couvrir de poils, plumes etc. en liaison avec l'effet du soleil. Autonomie de l'homme et son exposition aux influences de son environnement. Deux fonctions du vêtement protection et ornement. Prépondérance de l'ornement. Perception colorée du corps astral et vêtement de couleur. Couleurs des vêtements sacerdotaux. Le fuseau du pantalon et le fuseau de la peur. De la mode. Vêtement féminin plus proche des origines. Vêtement ample ou moulé.Importance de la protection et vêtement bourgeois. Origines des ordres. Toge et corps suprasensible. De la toge au froc. Origine de la ceinture. Grisaille des vêtements modernes. Origine du vêtement militaire. Etendard et âme groupe. Tableaux d'autel, portraits d'ancêtres, paysages. La Madone de la chapelle Sixtine, un étendard de procession. Tatouage. Costumes nationaux.

SEPTIÈME CONFÉRENCE, 16 février 1924

Effets de l'alcool et de l'arsenic dans le corps

Empoisonnent d'enfants nourris à l'arsenic. Effet tout particulier de l'arsenic sur le corps astral et sur la respiration. Adiposité et effet de l'arsenic. Traces d'arsenic dans tout aliment. Le poumon à la fois organe important de la nutrition. Maladies pulmo- naires et défaut d'alimentation du poumon. Les interdictions de l'alcool. Formation d'alcool dans le corps humain pour sa conservation. Vin, produit des forces extraterrestres, solaires. Houille et forces solaires fossiles. Effet chez l'adulte de l'alcool sur son corps astral et son moi. Nocivité particulière de l'alcool chez l'enfant. Prospérité des poissons rouges dans l'eau chaude et la lumière. Tablier de cuir, chemise et manteau expressions des systèmes membre, rythme et tête. Frac et tube, un seul manteau à l'origine.

HUITIÈME CONFÉRENCE, 20 février 1924

Lien des corps constitutifs supérieurs avec le corps physique - Effets de l'alcool et de l'opium.

Le vert des plantes. Couleurs des poissons et signification de leurs rayures. Allégement des corps astral et éthérique devant la mort et effets inverses devant une trop forte insertion du corps astral dans le corps physique. Aveux obtenus sous l'effet d'une conscience et d'un corps éthérique délités. Pécher contre la liberté humaine. Abus de mots et de lettres. Alcool et opium et leurs effets sur le moi et le corps astral.

NEUVIÈME CONFÉRENCE, 23 février 1924

Edification et destruction dans l'organisme humain - Importance des sécrétions

Analyse des urines. Ancienne et nouvelle médecines. Action postnatale du psychospirituel dans l'être humain. L'oeil, une sécrétion. Cerveau dans son ensemble, une sécrétion. Activité pensante consistant à sécréter le cerveau. Activité édificatrice du corps éthérique et du corps physique, et destructrice du corps astral et du moi. L'esprit reposant sur la destruction. Destruction et sécrétion tout au long de la vie. Sueur sécrétée par le corps éthérique et urine par le corps astral. Les sécrétions de l'intestin sous l'action du moi. Santé et maladie toujours sous la dépendance du corps astral. Protéine et sucre dans l'urine. Couleur et clarté de l'urine. L'ancienne « pharmacopée immonde ». Le spectre astral dans l'urine, la sueur et dans le contenu intestinal : la momie. Crottins et bouses. L'animal et l'homme suprasensibles vivant dans les secrétions. Tumeurs et inflammations

DIXIÈME CONFÉRENCE, 27 février 1924

La relativité d'Einstein - Le penser irréel.

La théorie de la relativité d'Einstein et sa présentation populaire. Des repos et des mouvements absolus et relatifs. Einstein : mouvements et repos ne sauraient être que relatifs. Conséquences bizarres de cette théorie. Succès de cette théorie. Débats entre professeurs universitaires à ce propos. Non-relativité de la taille humaine en rapport avec le cosmos. Débat concernant la gravitation au temps de la jeunesse de R. Steiner. L'Einstein des débuts et de la fin. Expérience de J.A.F. Plateau. Théorie de la relativité : logique mais dépourvue du sens des réalités.

Informations supplémentaires