Combat (le) intérieur

Steiner, Rudolf

PDFImprimerE-mail
Prix TTC
10,00 €
Éditeur : Éditions Triades
ISBN : 2-85248-301-9
N° de GA : 223
Communication :
Conférences
Traduction : Durr, Monique
Édition année : 2008
Éd. précédente : 1999
Nbre de pages : 122
Reliure :
Format poche
Autres : Extrait de GA 223
Auteur(s) : Steiner, Rudolf
Langue originale :
Allemand
Description

Anthroposophie et les forces du coeur humain

Dans ces conférences, le combat de l'Archange Michaël contre le Dragon est pris comme modèle du combat intérieur que chacun doit mener contre lui-même. Elles montrent la responsabilité de l'homme vis-à-vis du cosmos et l'encouragent à saisir la force active de l'esprit.

Première Conférence : Vienne, 27 septembre 1923

Éléments d'une conception que l'on avait du monde et impulsions déterminantes pour l'être humain dans l'image du combat de Michaël contre le Dragon.

L'anthroposophie et les forces du coeur humain. - L'image de la lutte de Michaël contre le Dragon jusqu'au XVIIIe siècle à nos jours où cette image fondamentale s'est d'une part estompée et de l'autre s'est perverti pour la conscience humaine.- Ancêtres de l'être humain, Hiérarchies supérieures, règnes inférieurs.- Volonté libre et l'agir de manière juste.- L'esprit rebelle.- Oeil physique, oeil de l'âme.- La Nature, miroir du divin dans le monde.- L'être humain, un être double.- L'intellect et la théorie de Kant Laplace sur le cosmos.- Ce qui fait déchoir l'être humain.- Images méditatives pour se renforcer intérieurement.- Fête de Michaël.

Deuxième Conférence : Vienne, 28 septembre 1923

L'homme et sa responsabilité à l'égard du cosmos. Nécessité de ressentir que les idées anthroposophiques sont des forces de vie.

Perte de la mémoire de la vie prénatale.- Les fêtes de l'année en lien avec les faits réels historique et cosmique.- Ainsi parle l'esprit du Lys.- Le penser, le sentir, le vouloir.- L'homme devenu la demeure du Dragon.- Les êtres élémentaires.- Les conséquences sur les plans du physique, de l'âme, de l'esprit. - Deux manières de percevoir en soi la vie de l'anthroposophie.- Élan permettant à l'homme de se hisser sur le plan spirituel.- Confiance, fidélité spirituelles.- La Pensée Michaëlique.- Intériorité dans son coeur.- Impulsions pour une vie féconde.

Troisième Conférence : Vienne, 30 septembre 1923

Conditions préalables à l'institution d'une fête de l'automne. Mystères des Druides et Mystères de Mithra.

Conditions terrestres et conditions cosmiques de l'Impulsion Michaëlique.- La conscience empreinte de matérialisme dans les domaines de l'astronomie, de l'astrophysique, etc... , qu'ont-elles à voir avec l'intimité de l'âme humaine ?- Les rêves et le lien avec le processus organiques internes, pont d'accès au monde spirituel.- Les cultes de Mithra, des Druides, la fête de Michaël.- Les Grands Instructeurs, la sphère lunaire et la sphère saturnienne.

Quatrième Conférence : Vienne, 1er octobre 1923

L'homme eut à nouveau devenir un citoyen de l'univers. La portée sociale d'une fête de Michaël. Principe spirituel de la terre et principe spirituel de l'homme.

Notre système solaire et les planètes.- Cristal de sel et la rose.- La géologie, les calculs, le coeur humain.- Imagination, inspiration, intuition.- La respiration de la Terre et les Fêtes de Noël et de Pâques.- La Saint Jean.- La mort automnale et hivernale, l'éveil de la conscience du Soi. Les forces de Michaël.

 

Informations supplémentaires