Vie (la) de l'homme et de la terre - Essence du christianisme

Steiner, Rudolf

PDFImprimerE-mail
Prix TTC
28,00 €
ISBN : 2-88189-216-7
N° de GA : 349
Communication :
Conférences
Traduction : Rocher, Anne - Jenni Jean-Marie
Édition année : 2008
Nbre de pages : 316
Reliure :
Relié
Format : 12 X 18
Auteur(s) : Steiner, Rudolf
Langue originale :
Allemand
Description

LA VIE DE L'HOMME ET DE LA TERRE

Essence du christianisme

 

VIE DE L'HOMME ET DE LA TERRE

 

PREMIÈRE CONFÉRENCE Dornach, 17 février 1923

 

Vie de la Terre dans le passé et dans l'avenir. Facultés de guérison en l'homme. Nature et technique. La tour Eiffel et l'épi de blé. Le mica, le quartz et le feldspath. Les roches montagneuses les plus dures sont des vestiges d'anciennes formations végétales. La Terre entière a été vivante. À l'origine, elle était plante puis elle est devenue animal. Toutes les roches actuelles ont été vivantes. La vie est issue de l'espace universel. Le quartz, le mica et le feldspath en tant que médicaments. Les migrations des oiseaux. Le calcaire corallien. Le déplacement du point vernal au cours des années cosmiques platoniciennes. La Terre se réveillera un jour pour redevenir un être vivant. Remèdes à base de calcaire en cas de sous-nutrition. Soigner par l'homéopathie ou par l'allopathie ? À propos des couleurs végétales.

 

DEUXIÈME CONFÉRENCE Dornach, 21 février 1923

 

Deux règles fondamentales régissant le bleu du ciel ainsi que les couleurs de l'aube et du crépus- cule. Santé et maladie en lien avec les couleurs. Effet des couleurs sur l'organisme humain. Action conjuguée du sang, organe de la vie, et du nerf, organe de la conscience, sur l'oeil humain. Aube et crépuscule : le rouge est de la lumière perçue à travers l'obscurité tandis que le bleu du ciel résulte de la perception de l'obscurité à travers la lumière. Processus de destruction ou de revivification du sang et des nerfs par les couleurs. Fabrication de pigments : rouge à partir du carbone, bleu à partir de l'oxygène, jaune à partir de la fleur, bleu à partir de la racine. La théorie des couleurs de Goethe rétablir la vérité face à la théorie de Newton. Comprendre la santé et la maladie du point de vue des couleurs. Naissance de l'astronomie chez les peuples pasteurs de l'antiquité.

 

TROISIÈME CONFÉRENCE Dornach, 3 mars 1923

 

Notice préliminaire de l'éditeur. Couleur de la peau et autres caractéristiques des races blanche, jaune, brune et rouge. Malaisiens, Indiens d'Amérique et Indiens. La population blanche d'Amérique. Propension de l'Européen à démontrer et de l'Américain à affirmer. Avenir de la civilisation américaine. Développement de l'anthroposophie par l'esprit. Développement de l'anthroposophie, spirituel en Europe et naturel en Amérique. Le spiritisme, produit américain. Les théories de Wilson. À propos du premier chapitre du livre Éléments fondamentaux pour la solution du problème social.

 

QUATRIÈME CONFÉRENCE Dornach, 14 mars 1923

 

Description chez Dante du monde invisible, éthé- rique, ou monde des sphères avec la Terre au cen- tre. En opposition: la description copernicienne. Bribes de connaissances du monde éthérique subsistant jusqu'à la fin du 18e siècle. La théorie du phlogistique. Lavoisier et l'oxygène. Naissance du matérialisme. Premières expériences après la mort. Le concept de l'enfer chez Dante.

 

CINQUIÈME CONFÉRENCE Dornach, 17 mars 1923

 

Articulation de l'entité humaine. Vie et mort. Développement animal et développement humain. Marcher, parler, penser et l'activité du corps éthérique, du corps astral et du moi. Désintérêt pour la langue. Incapacité partielle de penser et d'accueillir les pensées du monde spirituel. Discours de Du Bois-Reymond sur fignorabimus. Perception du corps éthérique et du corps astral. Préexistence et post-existence. L'Église, administratrice du décès. Vie prénatale et port-mortem. Lien entre la compréhension de la vie post-mortem et celle de la vie prénatale.

 

SIXIÈME CONFÉRENCE Dornach, 21 mars 1923

 

La vie humaine dans le sommeil et dans la mort. De l'importance du sommeil et du problème dé l'insomnie. Sommeil en tant qu'antipathie, éveil en tant que sympathie pour le corps physique. Néces- sité dans la mort de perdre la sympathie pour le corps. Durée du processus de perte de sympathie un tiers de la vie. Durée, dans la mort, de la vie dans le corps éthérique, dans le corps astral et dans le seul moi. Omniprésence de l'entendement, des pensées. À propos de la théorie de l'évolution. Fécondation de l'oeuf et chaos. Nécessité pour l'être humain de modeler par lui-même sa forme physique. Image en l'être humain de la totalité du cosmos. Les tâches accomplies par le moi avant sa réincarnation sur Terre.

 

SEPTIÈME CONFÉRENCE Dornach, 4 avril 1923

 

Les constituants de l'être humain : le corps physique, le corps éthérique, le corps astral et le moi. Un exemple de l'esprit scientifique d'aujourd'hui. Philosophie sans logique. Le moi conduisant le corps durant la vie terrestre. La fécondation. Édification du corps, dans une protéine totalement déstructurée, par l'âme venue du cosmos. Similitude entre l'enfant, sa mère et son père. Marcher, parler, penser. Formation du cerveau lors des sept premières années. Le corps astral responsable de ce que l'enfant reçoive un cerveau parfait et devienne un homme pensant. Activité du corps éthérique dans la pensée. Le corps astral servant à la parole, actif d'abord dans la poitrine, dans la respiration transformée en langage. Emprise du moi sur le corps physique pour lui conférer l'équilibre dans le monde extérieur. Apprentissage du mouvement des membres et de l'adaptation du métabolisme. Tâche de la science à venir: éveiller l'être humain.

 

HUITIÈME CONFÉRENCE Domach, 9 avril 1923

 

Rêve, mort et renaissance. Éveil à un véritable savoir. Du cauchemar. Fondement du rêve. Vision correcte redevable au corps physique. L'être hu- main dans ses trois premières années. Modifica- tion des rêves au cours de la vie. Rêves d'enfant. Déperdition des facultés de former correctement le corps physique. Les rêves, causes de l'éloignement progressif du monde spirituel. Les dires des médium. Nécessité de connaître l'intériorité du corps humain lors de la vie entre la mort et une nouvelle naissance. Douze vies terrestres en une année platonicienne. Dissolution de la Terre et libération de l'être humain de son lien terrestre.

 

NEUVIÈME CONFÉRENCE Domach, 14 avril 1923

 

Considération symptomatique du corps astral. Utilité de la tête chez l'homme et chez les bêtes. Siège de la vie dans la tête chez les animaux supérieurs, dans le reste du corps chez les autres. Coqueluche: corps astral sans tête. Asthme en relation avec le chat, et avec le sarrasin. Guérison de la coqueluche. Abandon du corps astral à luimême sur une plaie. Union facile du corps astral avec la chaleur et difficile avec le froid. Corps astral de l'être humain encore inhumain sur Terre. Rabindranath Tagore et l'éducation par la bastonnade. Nature servile et nature libre. Mort et imprégnation morale laissée par la vie. Formation de l'existence dans le monde spirituel. Double édification de chaque organe. Conduction par le corps astral de tous les mouvements du corps. Figure astrale intérieure abandonnée par l'être humain. Report dans la vie suivante des expériences présentes. Diversité des hommes et destin.

 

DIXIÈME CONFÉRENCE Dornach, 18 avril 1923

 

Pourquoi ne se souvient-on pas des vies précédentes ? Le livre de Behring La légende de Lessing À propos de L'éducation du genre humain de Lessing. Crookes et Newton. Croyance chez les hommes primitifs au retour des vies terrestres. Effets de l'opium selon l'intensité de sa consommation destructions successives du corps éthérique, du corps astral et du moi. Apprentissage de l'écriture et de la lecture. Pensée consciente et souvenir. De l'utilité d'apprendre à penser correctement en vue de se souvenir de sa vie antérieure. Manifestations des esprits et spiritisme.

 

ESSENCE DU CHRISTIANISME

 

ONZIÈME CONFÉRENCE Dornach, 21 avril 1923

 

Sommeil et veille. Vie après la mort. L'être du Christ. Les deux enfants jésus. Sabot de Vénus. La notion de désir. État de l'âme conduisant au réveil. Désir persistant de l'âme de retrouver son corps physique longtemps encore après la mort. Désir de revoir tout ce qui a été vu durant la vie. Résorption du désir, condition de l'éveil à la perception spirituelle. Ascension et décadence de l'Angleterre. Forces des constellations liant un pays à un certain endroit. Platon à propos de Solon. Théorie des trois Soleils de julien. Baptême dans le Jourdain Contradictions dans les ascendances généalogiques des évangiles de Luc et de Matthieu. Particularités des deux enfants jésus. Singularité du privatdocent Hauer. Nouvelle impulsion historique de l'histoire du monde par l'avènement du Christ.

 

DOUZIÈME CONFÉRENCE Dornach, 7 mai 1923

 

Le Christ, Lucifer et Ahriman en lien avec l'être humain. Les natures de l'être humain. Opposition du système sanguin et du système nerveux. La sclérose. Vieillissement et (ra)jeunissement. Forces de (ra)jeunissement : pleurésie et pneumonie. For- ces ahrimaniennes, durcissement, pédanterie, conformisme et éveil. Forces lucifériennes, ramollissement, rajeunissement, fantaisie, exaltation et sommeil. Nécessité des deux forces et de leur équilibre en l'être humain. Éducation ahrimanienne. Époque luciférienne avant l'ère du Christ et ahrimanienne après. Être chrétien: établir l'équilibre entre les deux. Pleurésie et charbon de bouleau. Prévention des crises cardiaques par les jus de fleurs. Maladies ahrimaniennes et lucifé- riennes. La statue en bois au Goetheanum. Les contradictions dans les quatre évangiles.

 

TREIZIÈME CONFÉRENCE Dornach, 9 mai 1923

 

Mort, résurrection et ascension du Christ. Premiers témoignages à propos des chrétiens. Les deux enfants jésus. Jésus au temple. L'illumination de Kékulé. Jésus de Nazareth à l'âge de trente ans et son illumination par le Christ. Contenu primordial des anciens Mystères : la connaissance du Soleil. Mort, mise au tombeau et résurrection du Christ. L'apparition du ressuscité. L'illumination de Damas. Ascension du Christ. La Pentecôte, les langues de feu, la religion commune à tous les hommes. Religion terrestre et christianisme solaire.

Informations supplémentaires