Intervention (l') des forces spirituelles en l'homme

Steiner, Rudolf

PDFImprimerE-mail
Prix TTC
28,00 €
ISBN : 2-88189-117-9
N° de GA : 102
Communication :
Conférences
Traduction : Lescourret, Laetitia
Édition année : 1994
Nbre de pages : 276
Reliure :
Relié
Format : 12 X 18
Auteur(s) : Steiner, Rudolf
Langue originale :
Allemand
Description

Première conférence, Berlin 6 janvier 1908

L'action des entités spirituelles dans notre existence. Entités du plan astral et du Dévachan. Les âmes-groupes des animaux, des plantes et des minéraux. Les entités bénéfiques et maléfiques de la Lune, de Mars et de Vénus. Les entités inventives et sauvages de Saturne. Différents modes d'action de ces êtres élémentaires sur la Terre et les hommes. Chyle, lymphe et sang sont le sang d'entités d'autres planètes. Action des esprits de Saturne par le biais des organes sensoriels (odeurs, parfums). L'opposition poumons-foie. La légende de Prométhée.

Deuxième conférence, 27 janvier 1908

Existence planétaire, existence solaire et existence zodiacale sont des étapes cosmiques d'évolution. Temps et durée. Saturne est l'aube de notre état planétaire. Sa naissance en tant que sacrifice du zodiaque. Forces ascendantes et descendantes du zodiaque. Les sept éléments constitutifs de l'homme et des entités supérieures. L'homme, entité réceptrice, les entités supérieures, entités créatrices. Signification du signe de la Balance pour l'évolution du moi de l'homme. Le Christ, « Agneau mystique > et l'homme. Leur relation dans le zodiaque.

Troisième conférence, 15 février 1908

La théorie de Kant-Laplace et la théosophie. Les incarnations antérieures de la Terre sont des actes d'entités spirituelles. Entités supplémentaires et entités retardataires. Origine du monde animal. Séparation du Soleil et des planètes Uranus, Saturne et Jupiter comme lieux de séjour d'entités. Le parcours de Mars et le fer. Séparation de la Lune, son lien avec l'Esprit solaire Jéhovah. Les entités de Vénus et de Mercure, instructeurs de l'humanité. Action de Mars dans l'âme de sensation, de Mercure dans l'âme d'entendement, et de Jupiter dans l'âme de conscience.

Quatrième conférence, 29 février 1908

L'élément chaleur de l'ancien Saturne. Les Esprits de la forme, architectes de la première ébauche du corps physique sur Saturne. Le mythe de Chronos et de Gaïa. Les Esprits de la forme font don du corps éthérique sur le Soleil, du corps astral sur la Lune et engendrent ainsi la première ébauche des corps éthérique et astral de l'homme. Instillation du moi sur la Terre, durant la période lémurienne. Le moi investit les corps astral, éthérique et physique durant la période atlantéenne ; naissance des âmes de sensation, d'entendement et de conscience, du Soi-esprit et de l'Esprit de vie. Le Mystère du Golgotha.

Cinquième conférence, 16 mars 1908

Évolution de l'univers en passant par les stades successifs de Saturne, du Soleil, de la Lune et de la Terre. Répétition des états antérieurs au début de l'évolution terrestre. L'homme est né avant l'animal, la plante et le minéral. La Terre, organisme de chaleur. Le cyclope, organe de chaleur. Naissance de la lumière et de l'air. Système de l'air et substance des nerfs. Modelage de l'eau par le son, en accord avec la musique des sphères. Formation de l'albumine par la « danse des substances ». A propos de la cellule. Ouverture des sens après le retrait du Soleil. Chaleur vivante et chaleur minérale. Intégration du solide (cendres) dans l'organisme par la pensée, par le Verbe qui fut là à l'origine.

Sixième conférence, 24 mars 1908

Inversion de la chronologie du déroulement lors de la répétition des étapes évolutives. Métamorphoses des différents systèmes (systèmes sanguin, nerveux, glandulaire et sensoriel) au cours de l'évolution. Conscience de la personnalité sur terre, contrairement à l'ancienne conscience lunaire. Vestiges de cet état de conscience dans le caractère germanique (vengeance par le sang) et le judaïsme (âmes groupes par le sang, souvenir à travers les générations). La conscience des âmes-groupes de l'ancienne Lune. La Lune planète de la sagesse; la Terre planète de l'amour. Jupiter, la planète future. Polarité des Esprits de la sagesse et des Esprits de l'amour. Leur action conjointe dans la formation de l' « individualité » et de la « personnalité » de l'homme à travers ses incarnations. Les Esprits de la sagesse s'élèvent pour devenir des Esprits des durées de révolutions. Le Christ, Esprit solaire, « Agneau mystique » , « le suprême sacrifice » de la Terre. Le corps de l'homme entre les Esprits de la sagesse et Jéhovah Seigneur de la forme, leur équilibre grâce à l'entité christique. L'ennoblissement et la spiritualisation du corps physique humain en tant que « résurrection de la chair ». La liberté, don de la part des esprits retardataires. La communauté d'esprit, en tant que croyance sur Jupiter et en tant que sens du christianisme. Description des époques de civilisation post-atlantéennes. L'origine de notre monde dans l'Ancien et le Nouveau Testament. Le christianisme : religion de l'humanité.

Septième conférence, 13 avril 1908

Le Codex d'argent de l'évêque Wulfila. Siegfried et l'entité du Christ. Le Parsifal de Richard Wagner. La conscience de l'homme actuel et de l'atlante. L'essence des mythes et légendes antiques. Les liens entre le corps éthérique et le corps physique de l'homme actuel sont différents de ce qu'ils furent pour l'atlante. L'initiation dans les mythes antiques. L'essence des religions. Nouveau dégagement du corps éthérique; ses conséquences pour l'homme moderne. A propos d'un livre de psychologie (de Ebbinghaus). Le Christ, symbole permettant de retrouver les souvenirs des époques antérieures et de prendre conscience de toutes les prophéties concernant le futur. Synthèse des fêtes de Noël et de Pâques. La nervosité, conséquence de l'absence de prise de conscience du monde spirituel. L'idée du Christ dans l'avenir.

Huitième conférence, 20 avril 1908

Les Hiérarchies spirituelles supérieures à l'homme. La nature des Anges. Leur mission en tant qu'esprit protecteur de chaque homme à travers la répétition des vies terrestres. La nature des Archanges. Leur action en tant qu'Esprit des peuples et dans d'autres missions. Les Principautés en tant qu'Esprits du temps et leur action dans les époques post-atlantéennes ainsi qu'en chaque homme. Giordano Bruno. Satan, le prince usurpateur, Jéhovah, le prince légal de ce monde. A propos des Exousiaï, des Puissances. Le Christ, guide de l'humanité, vers lequel chacun doit trouver soi-même son chemin.

Neuvième conférence, 13 mai 1908

Expérience immédiate du monde suprasensible (atlantéenne) et religion de la mémoire (post-atlantéenne). Légendes et mythes. Naissance du yoga. Le culte des ancêtres et les systèmes religieux qui en sont issus. Philosophie des Vedanta, systèmes des Hébreux, des Égyptiens. Le système religieux grec. Le christianisme. La personne de JésusChrist. L'extériorisation de la science moderne. Les relations du corps éthérique et du corps astral dans les temps anciens, à l'heure actuelle et dans le futur. Sur la mort spirituelle. Le christianisme est plus grand que toutes les religions.

Dixième conférence, 16 mai 1908

Assimilation, par les sens, des connaissances théosophiques. Structure des entités supérieures, de l'homme, des animaux et des êtres élémentaires. A propos des gnomes. Organisation des êtres élémentaires en gnomes, ondines, sylphes et salamandres. Le mythe d'Ahasverus. Les seize voies de la perdition. A propos de la nature de l'âme-groupe animale. Nature et naissance des êtres élémentaires, en particulier des salamandres. De la nature du singe. Phénomènes de décadence de l'époque actuelle et aspect régénérateur de la théosophie.

Onzième conférence, 1er juin 1908

A propos des âmes-groupes des animaux. La naissance des êtres élémentaires. Abeilles et sylphes. Science actuelle et êtres élémentaires. Théories sur la nature et l'âme de toutes choses. De la nature des âmes-groupes. L'évolution de l'homme de l'âmegroupe à l'individualité. La conscience de l'ancienne clairvoyance et des temps patriarcaux. Différence entre la conscience juive et la conscience chrétienne. La présentation de l'histoire des sciences, une fable convenue. Le processus d'individualisation au Moyen Âge (création de villes). Reconnaissance générale des vérités mathématiques. Rapports antérieurs entre les races et futures âmes-groupes. A propos des êtres élémentaires (ondines, sylphes). Êtres élémentaires entre chevalier et destrier, entre le berger et son troupeau. Différence entre les dieux et les hommes. De la nature des symboles.

Douzième conférence, 4 juin 1908

A propos des êtres élémentaires. L'âme-moi des animaux, plantes, minéraux sur les différents plans. L'homme pendant le sommeil. Les quatre systèmes du corps physique : organes sensoriels, glandes, nerfs, sang. Différence entre « physique » et « minéral ». Séparation entre moi et corps astral d'un côté et corps éthérique et physique de l'autre pendant le sommeil. Des entités supérieures pénètrent dans les corps physique et éthérique. Exclusion de parties de ces entités à cause des mensonges (fantômes), de mauvaises institutions sociales (spectres), d'obsessions mentales (démons). Dégagement du corps éthérique qui se remplit de représentations spirituelles, c'est-à-dire religieuses et artistiques. Richard Wagner. Paroles d'un éminent architecte (H.v.Ferstel). La Pentecôte.

Treizième conférence, 11 juin 1908

Relation de l'homme et des entités spirituelles dans l'art. Les constructions sont des liens avec les corps éthériques (temple grec), la musique est un lien avec le corps astral des entités spirituelles supérieures. Harmonisation et régénération des forces physiques de l'homme durant le sommeil. Les forces spirituelles dans l'espace. Böcklin et son tableau « Pieta » . Le temple grec, l'art égyptien, l'art roman, la cathédrale gothique. La plastique, art du corps éthérique, la peinture, art de l'âme de sensation, la musique, art de l'âme d'entendement, la poésie, art de l'âme de conscience. Exemple tiré du de Goethe. Propos de Richard Wagner sur la musique. Sa tentative d'alliance de Shakespeare et Beethoven. La Neuvième Symphonie. Caractéristique générale des buts artistiques de Richard Wagner. Signification de l'art pour la vie théosophique du futur. La conception artistique des bâtiments profanes tels que les gares, etc. Les catacombes des chrétiens, exemple d'aspirations spirituelles de notre époque.

Informations supplémentaires