Être (L') intérieur de l’homme et la vie entre la mort et une nouvelle naissance

Steiner, Rudolf

PDFImprimerE-mail
Prix TTC
22,00 €
Éditeur : Éditions Triades
ISBN : 978-2-85248-397-2
N° de GA : 153
Communication :
Conférences
Traduction : Wagner, Gabrielle
Édition année : 2016
Éd. précédente : 1993
Nbre de pages : 207
Reliure :
Broché
Format : 14 X 21
Auteur(s) : Steiner, Rudolf
Langue originale :
Allemand
Description

Réédition du livre paru sous le titre "Vie intérieure, mort et immortalité"

 

Conférence publique, Vienne, 6 avril 1914

Mission et but de la science de l'esprit, et quête spirituelle en notre temps.


Conférence publique, Vienne, 8 avril 1914

Vie, mort et immortalité de l'âme : que peut en dire la science de l'esprit


L'ÊTRE INTÉRIEUR DE L'HOMME ET LA VIE ENTRE LA MORT ET UNE NOUVELLE NAISSANCE
Six conférences faites à Vienne devant les membres de la Société anthroposophique


Première conférence, 9 avril 1914

Les quatre sphères du psychisme humain : perception, penser, sentiment, vouloir - et les expériences ésotériques qui s'y rattachent.

Deuxième conférence, 10 avril 1914

Les deux façons de sortir de son corps. Renforcer la faculté du souvenir pour remonter aux temps précédant l'incarnation. Religion de l'homme, religion des dieux. L'idéal d'humanité. La tentation luciférienne : demeurer dans le monde spirituel. Le psychisme humain gouverné par les dieux.

Troisième conférence, 11 avril 1914

Perception et penser : ils provoquent en l'homme une sorte de mort, mais dans le penser s'amorce un futur élément de vie. Le non-né dans le sentiment et la volonté. Origine des disharmonies intérieures. La force d'élan que donnent pour la vie après la mort les représentations suprasensibles. Perception vivante et contemplation intérieure au cours des âges. Le Christ et les quatre aspects du noyau de l'âme.

Quatrième conférence, 12 avril 1914

Omniprésence de la sagesse dans le monde de l'esprit. La métamorphose de la sagesse en forces de vie. Puissance créatrice de la volonté imprégnée de sentiment. Comment se préparer dès ici-bas à apporter dans le monde de l'esprit l'énergie de créer à partir de la sagesse.

Cinquième conférence, 13 avril 1914

Premières expériences après la mort. Le panorama des souvenirs. L'éveil de forces psychiques qui sur terre ne pouvaient se développer comme telles : spiritualisation de la force du souvenir, volonté sentante, sentiment voulant. Alternance entre convivialité et isolement dans le monde spirituel durant la première moitié de la vie entre la mort et une nouvelle naissance. Le passage par le Minuit des mondes.

Sixième conférence, 14avril 1914

La vie de l'âme après le Minuit des mondes. Aspiration à une nouvelle incarnation. Quelques exemples de la technique spirituelle de la compensation : comment se créent les conditions des réparations karmiques. Construction de notre image archétype dans le monde de l'esprit. L'impulsion du Christ et le surcroît de forces qui nous en vient pour passer au-delà du Minuit des mondes.

Allocution, 14avril 1914

Le Johannesbau de Dornach.

Informations supplémentaires