Agriculture (L') du futur

Kolisko, Lily & Eugen

PDFImprimerE-mail
Prix TTC
30,00 €
Éditeur : Biodynamie Services
ISBN : 979-10-95510-03-1
Info livre
Traduction : Charrière, Anne
Communication :
Écrits
Édition année : 2017
Nbre de pages : 388
Reliure :
Broché
Format : 18 X 24
Auteur(s) : Kolisko
Langue originale :
Allemand
Description

Télécharger la table des matières

Introduction
Voici enfin publié en langue française un ouvrage fondamental et incontournable non seulement pour l'histoire de l'agriculture biodynamique mais aussi pour la pertinence et la richesse des informations pratiques qu'il contient.
L'agriculture du futur, livre rédigé par Lily Kolisko résume le travail du couple Kolisko, Eugen et Lily depuis le début des années 1920 et jusqu'à 1939.
L'intérêt de ce livre va bien au-delà du thème purement agricole. Il concerne aussi l'activité des rythmes cosmiques, en particulier les effets des rythmes lunaires et planétaires sur la croissance des plantes. Au sujet du travail sur les rythmes cosmiques, quelques évolutions ont par la suite été apportées par les travaux de M. Thun, de H. Spiess, etc. Il est intéressant de constater que les travaux de Lily Kolisko sur les influences de la Lune, critiqués dans les années 1950 par certains chercheurs conventionnels, ont retrouvé leur crédit grâce aux travaux de Ernst Zuercher et à l'analyse statistique dans les années 2010*.
Lily Kolisko décrit l'activité des infimes quantités de substances employées jusqu'alors dans l'homéopathie de Samuel Hahnemann. En les nommant «entités infinitésimales», elle ne s'intéresse pas seulement aux substances mais à leurs propriétés intérieures, à ce qui agit en elles, qu'elle perçoit comme l'activité d'êtres spirituels agissant dans les substances. Elle s'intéresse par exemple à la nature de la silice, du calcaire, de l'humus et à leur action dans la nature. Elle explore aussi les effets de la décoction de prêle des champs, fermentée ou non à différentes dilutions sur les maladies cryptogamiques.
Ce livre explore tout particulièrement l'élaboration, l'emploi et l'effet des préparations biodynamiques et des incinérations régulatrices en tenant compte d'indications reçues directement de Rudolf Steiner. Il est à noter que le travail expérimental réalisé sur l'élaboration et l'emploi des préparations biodynamiques a depuis été complété et que nombre de ces connaissances — quant à la mise en oeuvre des préparations en particulier — ont acquis encore plus de précision de nos jours.
Lily Kolisko se base sur l'emploi de la méthode de dynamolyse capillaire (morpho-chromatographie verticale) qui est un précieux outil de travail pour visualiser l'effet des forces à l'oeuvre dans les substances du monde vivant. Elle ne se contente pas de cette approche, mais la complète en employant ces substances comme réactifs biologiques qui selon la dilution employée, permettent d'observer le comportement des plantes et des animaux.
On trouvera aussi dans cet ouvrage quelques indications pour l'apiculture, des recherches sur la guérison de la fièvre aphteuse, la maladie de Carré, etc.
Lily Kolisko s'intéresse de près à la qualité des produits alimentaires. Elle s'alarme de la dégradation de la qualité des produits agricoles et présente un avertissement argumenté face à l'artificialisation de l'agriculture et de l'alimentation humaine. Elle étudie non seulement l'impact des intrants agricoles sur la santé des sols, des plantes, des animaux et des êtres humains, mais aussi celui des additifs alimentaires de synthèse tels que les vitamines, les sucres, ou les hormones.
Elle montre, bien avant les résultats de recherches récentes que la toxicité de nombreux produits n'est pas liée à la seule quantité. Cette théorie classique qui veut que «la dose fait le poison» est en effet démentie par toujours plus d'études depuis les années 1990.
Ce travail immense et précis de Lily Kolisko vient étayer de nombreuses affirmations du «Cours aux agriculteurs» que Rudolf Steiner avait tirées directement de son travail de perception dans l'espace spirituel.
Par exemple l'expérimentation apporte une illustration très claire de la grande intensité des forces de cristallisation au coeur de l'hiver. Elle montre aussi les différences entre «année naturelle» et «année conventionnelle»: qui aurait pu penser que les évènements liés aux mystères du christianisme aient aussi profondément imprégné la substance de la Terre pour se révéler jusque dans ses profondeurs aux périodes de Noël et de Pâques?
Le travail des Kolisko s'est réalisé en contre-point de toutes les recherches de leur époque sur la radioactivité et l'énergie nucléaire. Pendant que des milliards étaient consacrés à des travaux sur les forces de la sous-nature avec leur caractère destructeur, avec des moyens insignifiants mais une volonté sans faille, ils accomplissaient un travail sur la compréhension du monde vivant, l'emploi des petites quantités de substances et la spiritualisation de la matière (transsubstantiation). Face à la montée du péril nucléaire, ils évoquent la nécessité de créer «une science de la vie, qui place l'être humain au centre, qui considère tout du point de vue de l'être humain et non du seul point de vue de la science.»
En conclusion de cet ouvrage, Lily Kolisko présente un argumentaire alarmiste mais solide qui reste totalement d'actualité, à propos du développement destructeur des engrais artificiels et des innombrables produits de traitement des maladies des plantes en agriculture et au jardin.
Elle propose au final de réunir Agriculture, Médecine et Éducation pour fonder une «unité vivante» qui permette d'agir de manière juste pour l'avenir de l'humanité.
Ce livre devrait intéresser un large public, tous ceux bien sûr qui sont concernés par l'agriculture, paysans, vignerons, jardiniers et conseillers, mais aussi les pédagogues, les thérapeutes, les vétérinaires, les pharmaciens, les nutritionnistes et tous les chercheurs qui tentent d'approfondir leurs connaissances sur le monde vivant et sur l'effet des petites quantités de substances aussi bien en médecine, que dans l'agriculture et dans l'alimentation.
Nous vous souhaitons une belle et enrichissante lecture !
Château le 6 janvier 2017. Pierre et Vincent Masson

* Ces travaux sont disponibles sur le site de Soin de la Terre (www.soin-de-la-terre.org) et dans le livre Les arbres entre visible et invisible de E. Zuercher, éditions Actes Sud, 2016.

Informations supplémentaires