Mystères (les) de l'orient et du christianisme

Steiner, Rudolf

PDFImprimerE-mail
Prix TTC
10,00 €
Éditeur : Éditions Triades
ISBN : 2-85248-122-7
N° de GA : 144
Communication :
Conférences
Traduction : Bideau, Henriette
Édition année : 1987
Nbre de pages : 80
Reliure :
Broché
Format : 16 x 23
Auteur(s) : Steiner, Rudolf
Langue originale :
Allemand
Description

Première conférence, Berlin, 3 février 1913

La nature des Mystères dans son rapport avec la vie spirituelle de l'humanité. L'initiation moderne suppose une intensification et une modification des forces de l'âme impressions sensorielles, pensées et jugements doivent de fins devenir moyens ; il faut pour cela dépasser opinions et points de vue. Les degrés de l'initiation. Premier degré l'expérience de la mort ; deuxième degré : la traversée du monde élémentaire.

Deuxième conférence, 4 février 1913

L'intensification des forces de l'âme, condition nécessaire à l'élévation dans les mondes supérieurs. Fusion des lois naturelles et des lois morales dans le monde spirituel. Rencontre avec les âmes des défunts. Conséquences post mortem de l'absence de conscience morale et de l'indolence pendant la vie terrestre. Troisième degré de l'initiation : la contemplation du soleil de minuit. L'expérience suprasensible du monde végétal et de son rapport avec le soleil et les étoiles. Chez l'homme endormi, les corps physique et éthérique sont semblables à un végétal, le Je et le corps astral au soleil et aux étoiles.

Troisième conférence, 5 février 1913

Degrés ultérieurs de l'ascension dans les mondes spirituels. Ouatrième degré : la rencontre avec les dieux supérieurs et inférieurs. L'initiation dans les anciens Mystères. Edification des enveloppes physique et éthérique de l'être humain par les Amschaspands et les Izeds dans l'initiation zoroastrienne. Les Mystères dans l'ancienne Egypte et à une époque ultérieure. Isis et Osiris. Les « fils de la veuve ». Moïse et les secrets d'Osiris. Mystères égyptiens et Mystères grecs de l'époque tardive. Le silence du Verbe universel. Sentiment d'abandon et de solitude des candidats à l'initiation. La lente mort du dieu, qui pénètre dans un autre monde.

Quatrième conférence, 7 février 1913

Les secrets des Mystères de l'époque égyptienne en liaison avec l'âme de sensibilité réapparaissent dans la Table ronde du roi Arthur. Arthur, ses chevaliers et Guenièvre sont des images humaines du Zodiaque, du soleil et de la lune. Répétition des secrets de l'âme de coeur et de raison dans le Saint Graal. Klingsor et Iblis. La nature double de l'homme moderne : le Perceval dans son effort incessant et l'Anfortas blessé. Victoire sur la « candeur » et le « doute » par les nouveaux Mystères.

Informations supplémentaires