Légende (la) du temple et l'essence de la franc-maçonnerie

Steiner, Rudolf

PDFImprimerE-mail
Prix TTC
26,00 €
Éditeur : Éditions Novalis
ISBN : 2-910112-27-6
N° de GA : 93
Communication :
Conférences
Traduction : Bideau, Geneviève
Édition année : 1999
Nbre de pages : 408
Reliure :
Broché
Format : 14 x 21
Auteur(s) : Steiner, Rudolf
Langue originale :
Allemand
Description

Steiner décrit ici la dualité présente dès les origines entre Abel et Caïn, entre les fils des dieux et les fils du monde physique, l'" esprit féminin " et l'" esprit masculin ". Pour participer à la "construction du Temple " - à la transformation de l'homme et du monde par l'esprit humain -, les deux lignées sont nécessaires : le roi Salomon a besoin du maître d'oeuvre Hiram qui maîtrise les forces de l'inorganique et rassemble les ouvriers. Dans son essence même, la franc-maçonnerie est liée à la Légende du Temple. Les libres "Maçons " oeuvrent à la construction du Temple, mais l'ancienne sagesse devra faire place à de nouvelles forces capables d'assumer les tâches de l'avenir.

Berlin, entre le 23 mai 1904 et le 2 janvier 1906

Pentecôte, fête de la libération de l'esprit humain.

Berlin, le lundi de Pentecôte 23 mai 1904

Le lien entre la fête de la Pentecôte et le cours de l'évolution de l'humanité selon un manuscrit de la bibliothèque du Vatican et du Comte de Saint-Germain. Les deux grands courants de vision du monde dans la cinquième race-racine : la vision du monde de l'Égypte, de l'Inde, de l'Europe du Sud, fondée sur l'intuition des déva ; la vision du monde des Perses et des Germains, fondée sur l'intuition des asura. L'opposition entre ces deux courants. Le début de la réincarnation de l'homme à l'époque de la Lémurie et les événements liés à ce fait. La Chute, condition de la conquête de la liberté. Prométhée, représentant de l'homme aspirant à la liberté. L'indication donnée au sujet du Mystère de Pentecôte dans l'Évangile selon Jean. La fête de la Pentecôte, symbole de la lutte de l'homme pour la liberté.

L'opposition entre Caïn et Abel.

Berlin, le 10 juin 1904

Le noyau occulte dans le récit que fait Moïse d'Adam et Eve et de leurs descendants : reproduction asexuée et reproduction sexuée. La reproduction sexuée n'existe que depuis l'époque de Seth. Le passage d'Adam à Seth : Caïn et Abel. L'opposition entre Caïn (esprit masculin) et Abel (esprit féminin) : principe de l'intellect et principe de l'inspiration. La naissance de l'égoïsme par l'entendement. La lutte contre les ennemis occultes de l'humanité la race des rakshasa. L'accomplissement d'une prophétie de Nostradamus par la fondation de la Société théosophique et la restauration des Mystères originels. L'enseignement de la réincarnation et du karma.

Les Mystères des Druides et des Drottes.

Berlin, le 30 septembre 1904

Les drottes ou druides, initiés d'une époque très reculée. Les trois degrés d'initiation. L'Edda, récit de ce qui s'est réellement passé dans les anciens Mystères des drottes. Les prêtres druides étaient des constructeurs de l'humanité ; un pâle reflet en est conservé dans les conceptions des francs-maçons.

La légende de Prométhée.

Berlin, le 7 octobre 1904

Les possibilités d'interprétation exotérique, allégorique et occulte des légendes. La légende de Prométhée. On peut l'interpréter comme une représentation sous forme de Mystère de l'histoire de l'humanité de l'époque postatlantéenne. L'opposition entre le mode de penser kamamanasique d'Epiméthée et le mode de penser manasique de Prométhée, ce guide de l'humanité postatlantéenne initié à la sagesse et à l'action.

Le Mystère des Rose-Croix.

Berlin, le 4 novembre 1904

Le mythe de Caïn et d'Abel, de Hiram et de Salomon (Légende du Temple) donné par Christian Rose-Croix au XVe siècle à la confrérie des Rose-Croix. La légende, expression symbolique du destin des troisième, quatrième et cinquième sous-races de la cinquième race-racine en rapport avec l'évolution du christianisme. Le principe christique de l'égalité de tous les hommes devant Dieu et son application dans un sens mondain pendant la Révolution française. Le Comte de Saint-Germain et la Révolution française. Le christianisme du Crucifié et le christianisme d'avenir de la Rose-Croix. Le secret de la Mer d'Airain et du Triangle d'Or.

Le manichéisme.

Berlin, le 11 novembre 1904

Le manichéisme, courant spirituel. La vie de son fondateur Mani. Le grand adversaire du manichéisme : saint Augustin. La légende de Mani et la conception manichéenne du Mal. Le Mal, un bien intempestif et le principe manichéen de sa propre lumière spirituelle intérieure (Faust) par opposition au principe de l'autorité extérieure (saint Augustin et Luther). La collaboration entre le Bien et le Mal en relation avec les principes de la vie et de la forme. La vie et la forme dans l'évolution du christianisme. Surmonter le Mal par la douceur est la tâche du courant spirituel manichéen. Le combat de saint Augustin contre Faustus et le combat du jésuitisme contre la francmaçonnerie.

ESSENCE ET MISSION DE LA FRANC-MAÇONNERIE DU POINT DE VUE DE LA SCIENCE DE L'ESPRIT.

Première conférence Berlin, le 2 décembre 1904

La Légende du Temple, fondement de la franc-maçonnerie. Le rite d'admission dans les Loges de Saintjean. Le grade de maître et la Légende du Temple. Les processus symboliques, reflets de processus occultes sur le plan astral. Dans les temps anciens, les francs-maçons étaient réellement des maçons. L'art de bâtir en relation avec la connaissance de l'univers. La franc-maçonnerie a laissé derrière elle sa tâche véritable ; son importance justifiée dans la quatrième sous-race.

Deuxième conférence Berlin, le 9 décembre 1904

La franc-maçonnerie, coquille à laquelle manque le contenu véritable. Goethe et la maçonnerie. Le grade de Royal-Arch. La maçonnerie opérative et l'art de bâtir. Les Hauts-Grades. Le Manifeste du Grand-Orient de la maçonnerie de Memphis-Misraïm en Allemagne. Le sens de la Légende du Temple, de la maçonnerie opérative c'était une connaissance intuitive appelée à disparaître. Notre époque (cinquième sous-race), race de l'entendement proprement dit. Le sens de la Mer d'Airain est d'organiser de fond en comble le monde minéral par la spiritualité humaine. Le discours du Premier ministre anglais Balfour sur la théorie de l'électricité indique un tournant dans l'évolution du penser humain. Les institutions francs-maçonniques datent de l'origine des temps.

Troisième conférence Berlin, le 16 décembre 1904

La maçonnerie des Hauts-Grades. Le rite de Memphis et Misraïm réunis. La maçonnerie des Hauts-Grades et Cagliostro. La Pierre philosophale (immortalité) et le pentagramme mystique dans l'enseignement de Cagliostro. La Révolution française et le Comte de SaintGermain. La différence entre le connaître par degrés, dans les Hauts-Grades et le maniement démocratique des choses de la connaissance dans les loges de Saintjean. Les quatre modes d'enseignement du rite de MemphisMisraïm. L'essentiel des institutions occultes est que des formes existent. La nouvelle connaissance de l'atome. La connaissance future du rapport entre l'atome, l'électricité et la pensée humaine.

L'IDÉE D'ÉVOLUTION ET D'INVOLUTION, FONDEMENT DES SOCIÉTÉS OCCULTES.

Berlin, le 23 décembre 1904

La signification du savoir occulte : transmettre une continuité de vie consciente, l'immortalité. La grande loi du développement de la conscience. La tâche de notre époque : imprégner d'esprit humain la totalité du monde minéral. Les règnes spiritualisés de la nature, contenu futur de l'âme, sur le fondement de la loi de l'évolution et de l'involution. L'agir futur qui pénétrera jusqu'à l'intérieur de l'atome. La ruine de la cinquième race par la lutte de tous contre tous. Les formes et leur signification en relation avec les étapes futures de l'évolution. Leur correspondance avec les Hauts-Grades des francsmaçons. La cinquième sous-race, pure race de l'entendement, race de l'égoïsme : celui-ci doit être dépassé.

II À PROPOS DU TEMPLE PERDU ET À RECONSTRUIRE, EN RAPPORT AVEC LA LÉGENDE DU BOIS DE LA CROIX OU LÉGENDE DORÉE.

Première conférence Berlin, le 15 mai 1905

La théosophie et la pratique (exemple : la construction d'un tunnel). La connaissance nécessaire des lois de l'action en commun pour la construction de la société des hommes. L'ancienne civilisation sacerdotale est relayée par la civilisation de l'intelligence terrestre dans la quatrième sous-race. La guerre de Troie. La fondation de Rome. Les sept premiers rois de Rome, représentants des sept étapes de la quatrième époque de civilisation. Leur relation aux sept principes de l'homme. La Légende du Temple et son lien avec le Temple perdu et à reconstruire.

Deuxième conférence Berlin, le 22 mai 1905

Le Temple de Salomon, symbole de l'homme; cette demeure de Dieu. L'Arche de Noé, le Temple de Salomon et les mesures du corps humain. L'intérieur du Temple de Salomon. L'idée du Temple de Salomon et les Templiers. Leurs enseignements. Les deux courants lorsque le genre humain fit son entrée dans le monde : les enfants du monde (fils de Caïn) et les enfants de Dieu (fils d'Abel et de Seth). Les Rose-Croix, continuateurs de l'Ordre du Temple, ne voulaient rien d'autre que ce que veut aussi la théosophie : travailler à modeler le grand Temple de l'humanité.

Troisième conférence Berlin, le 29 mai 1905

La légende du bois de la croix et la signification du Temple de Salomon pour l'histoire universelle. L'opposition entre les deux courants dans l'humanité : les fils de Dieu (descendants d'Abel - Seth) et les fils de l'homme (descendants de Caïn. La réunion des deux courants dans le Christ jésus. La construction du Temple du monde à trois degrés (correspondant au corps physique, au corps éthérique, au corps astral pendant toute l'Ancienne Alliance par les fils de Caïn, les serviteurs du monde. Le travail à l'ordonnance divine du monde par les fils de Dieu, les serviteurs de l'Arche d'Alliance. Le Temple de Salomon exprime extérieurement ce qu'est censée être l'Arche d'Alliance. L'évolution terrestre de l'homme en relation avec le symbole de la croix. La différence paulinienne entre la loi et la grâce. Le lien entre la loi et le péché dans l'Ancienne Alliance, entre la loi et l'amour dans la Nouvelle Alliance.

Quatrième conférence Berlin, le lundi de Pentecôte, 5 juin 1905

L'allégorie du Mot perdu et à reconquérir en relation avec la fête de la Pentecôte. Pentecôte, la fête de la liberté de l'âme humaine. La liberté de choix entre le Bien et le Mal. La Chute. L'évolution de la Terre en rondes, globes et races. Les sept rois de la dynastie de Salomon pendant les sept périodes du globe astral. La construction du macrocosme par l'Esprit, le Fils et le Père ; le travail intérieur de l'homme à partir de l'Esprit par le Fils vers le Père. Les civilisations postatlantéennes jusqu'à l'événement du Christ dans leur relation à l'agir des trois principes du Père, du Fils et de l'Esprit. L'éveil du Verbe intérieur, la résurrection du corps éthérique, Mystère de la fête de Pentecôte.

LE LOGOS ET LES ATOMES À LA LUMIÈRE DE L'OCCULTISME.

Berlin, le 21 octobre 1905 (Notes)

La tâche d'avenir du courant universel de la théosophie. Le plan de la direction de l'humanité par les Maîtres de la Loge blanche. Le Logos, l'évolution de la Terre et les atomes.

LE RAPPORT ENTRE L'OCCULTISME ET LE MOUVEMENT THÉOSOPHIQUE

Berlin, le 22 octobre 1905

L'essence des sociétés occultes est leur structure hiérarchique ; l'essence de la Société théosophique est son fondement démocratique. Le lien entre les deux consiste en ce que la Société théosophique doit être un lieu où l'occultisme trouve de nouveau à s'exprimer. La tâche de l'occultisme proprement dit est le travail intérieur ; à L'intérieur du mouvement théosophique, c'est de répandre largement les connaissances occultes. La tâche de la Société théosophique est de comprendre et de cultiver les enseignements occultes et la vie occulte. Il y a une opposition rigoureuse entre le courant ésotérique et l'organisation de la Société théosophique.

FRANC-MAÇONNERIE ET ÉVOLUTION DE L'HUMANITÉ (conférence faite deux fois) - à Berlin, le 23 octobre 1905, 10 heures (devant un auditoire exclusivement masculin) - à Berlin, le 23 octobre 1905, 11 heures 30 (devant un auditoire exclusivement féminin)

À l'époque lémurienne, on passe d'une bi-sexualité à une uni-sexualité propre à deux sexes différents. Sur le plan spirituel se produit une sorte de répétition de ce fait à l'époque postatlantéenne : la sagesse se sépare en une sagesse teintée de masculin et une sagesse teintée de féminin. Caïn et Abel sont les représentants de cet enseignement des Mystères antiques et la Légende francmaçonne du Temple en est l'expression symbolique. La conception franc-maçonne de la faculté future de reproduction par le Mot. Visée incomplète de la franc-maçonnerie et du jésuitisme. Dépassement de l'ancienne sagesse par la nouvelle sagesse de la théosophie qui vient de l'a-sexualité supérieure.

LE RAPPORT ENTRE LES CONNAISSANCES OCCULTES ET LA VIE QUOTIDIENNE

Berlin, le 23 octobre 1905 (soir)

L'influence exercée par les connaissances occultes sur la vie courante. Le corps astral de l'homme. L'importance de l'éducation. La substance astrale « intermédiaire ». Les effets sur la substance astrale des sentiments, des concepts, des décisions volontaires. Formes astrales de pensée. Les corps astraux individuels et la substance astrale du peuple. L'expression des tâches du peuple au plan astral. Tempérament de peuple et caractère de peuple. Les populations slaves et les populations américaines au début de l'idée de leur peuple. L'idée spirituelle du peuple à l'est (slavisme et l'idée psychique du peuple à l'ouest (américanisme). Leur lien à l'est avec l'élément mongol, à l'ouest avec l'élément nègre.

L'ART ROYAL SOUS UNE FORME NOUVELLE

Berlin, le 2 juin 1906 (pour hommes et femmes ensemble)

Malentendus et erreurs à propos de la franc-maçonnerie. La mystification de Léo Taxil. D'où vient le terme de franc-maçon ? Les trois domaines ou colonnes de la civilisation: sagesse, beauté, force. Considération sur le XIIe siècle et la légende du Saint-Graal au sens franc-maçonnique. Opposition entre le principe masculin-maçonnique et féminin-sacerdotal : maîtrise des forces du non-vivant et acceptation des forces vivantes données par Dieu. Le symbole de la croix. Le Saint-Graal, symbole de la maîtrise future des forces du vivant : la nouvelle forme de l'art royal.

Notes de Rudolf Steiner pour la conférence de Berlin du 2 janvier 1906 (fac-similé)

À propos de Goethe et de son rapport au rosicrucianisme (probablement 1906)

Complément à ce qui a été dit dans ces conférences au sujet de l'atome en rapport avec la franc-maçonnerie (Hella Wiesberger)

Informations supplémentaires