Karma (le) Tome VI considérations ésotériques

Steiner, Rudolf

PDFImprimerE-mail
Prix TTC
38,00 €
ISBN : 2-88189-010-5
N° de GA : 240
Communication :
Conférences
Traduction : Bideau, Henriette
Édition année : 1986
Nbre de pages : 390
Reliure :
Relié
Format : 12 X 18
Auteur(s) : Steiner, Rudolf
Langue originale :
Allemand
Description

LA SIGNIFICATION DES CORPS CÉLESTES ENTOURANT LA TERRE POUR LA VIE DE L'HOMME

 

Première conférence, Berne 25 janvier 1924

 

La lune et le soleil, les deux portes du monde spirituel. Passé (individualité) et avenir (ce qui est généralement humain). Nécessité et liberté: Existence solaire et lunaire cosmiques. Sagesse originelle de l'humanité. La lune et le soleil lors de la rencontre voulue par le destin de deux êtres humains. La lune: passé - nécessité; le soleil: avenir - liberté. Le sentiment du destin cosmique. Impulsions du Congrès de Noël.

 

Deuxième conférence, Berne, 16 avril 1924

 

La nouvelle impulsion ésotérique dans le mouvement anthroposophique. Questions pratiques dans le karma. L'évolution historique de l'humanité. Sciences de la nature et arabisme. Les Mystères du Père, du Fils et de l'Esprit des Anciens. L'impulsion de la liberté dans le christianisme. L'impulsion opposée dans le mahométisme. La cour de Hârûn-al-Rashid. La Pansophia d'Amos Comenius. Conrad Ferdinand Meyer et Heinrich Pestalozzi.

 

Troisième conférence, Zürich 28 janvier 1924 (incomplète)

 

La porte du soleil et la porte de la lune. Les Instructeurs primordiaux sur la lune tiennent le livre des actions humaines passées. Les Hiérarchies supérieures sur le soleil préparent l'avenir humain. Les êtres avec lesquels nous sommes karmiquement liés en contraste avec ceux dont ce n'est pas le cas dans la vie entre la mort et une nouvelle naissance. Le Congrès de Noël.

 

Quatrième conférence, Stuttgart 6 février 1924

 

La lune et le soleil, les deux portes vers le monde spirituel. L'élément lunaire agit à partir du passé, l'élément solaire en direction de l'avenir. La nécessité qu'impose le corps et le destin sont liés à l'élément lunaire, la liberté à l'élément solaire. La maladie naît quand l'homme ne peut pas méta- morphoser les forces de l'environnement terrestre. - L'impulsion du Congrès de Noël doit se mani- fester comme étant la réalité de la vie anthroposophique et de l'esprit vivant.

 

CONSIDÉRATIONS KARMIQUES DANS LE DEVENIR HISTORIQUE DE L'HUMANITÉ

 

Cinquième conférence, Stuttgart 9 avril 1924

 

Hârûn-al-Rashid et son conseiler: Baco de Verulam et Comenius. Garibaldi, initié des Mystères irlandais et homme politique visionnaire au XIXe siècle. Lord Byron et le professeur de géométrie. Le Palladium. Marx et Engels. Mû'awiyya, Wilson.

 

Sixième conférence, Stuttgart 1er juin 1924

 

L'état de veille et le sommeil de l'homme. La vision rétrospective de la vie après la mort et les images négatives des événements terrestres. Les Instructeurs primordiaux. D'expérience vécue du cosmos et le premier germe du karma. La vie en commun avec les âmes des défunts et les Hièrarchies. Le travail sur le karma avec les entités du système planétaire. Exemples concrets: Schiller, Goethe, Heine, Eliphas Lévi.

 

LE KARMA DE LA SOCIÉTÉ ANTHROPOSOPHIQUE ET LE CONTENU DU MOUVEMENT ANTHROPOSOPHIQUE

 

Septième conférence, Arnheim 18 juillet 1924

 

La prédestination au mouvement anthroposophique. L'action commune antérieure dans le spirituel. La pratique d'un culte suprasensible en puissantes Imaginations, prélude à l'enseignement michaélique sur la terre. Le courant michaélique et le nouveau christianisme. Les deux groupes: les âmes lasses du Christ et les âmes assoiffées du Christ. La confrontation entre les platoniciens et les aristotéliciens.

 

Huitième conférence, Arnheim 19 juillet 1924

 

Quelques éléments de l'évolution des entités spirituelles liées à l'humanité. L'ère michaélique. Intellectualité céleste et pensée personnelle. L'intelligence échappée au soleil. Arabisme et science de la nature. Hârûn-al-Raschid et Baco de Verulam. L'Ecole de Chartres et la scolastique. Les préparatifs dans le monde spirituel en vue de la spiritualisation de l'intelligence tombée sur la terre. La résistance des puissances démoniaques ahrimaniennes.

 

Neuvième conférence, Arnhefm 20 juillet 1924

 

L'école suprasensible de Michaël du XV° au XVIII° siècle. La contre-école ahrimanienne. L'intelligence devenue serpent sur la terre doit être conquise et spiritualisée par Michaël. C'est ce but que doit servir dans la vigilance l'esprit anthroposophique.

 

L'APPROFONDISSEMENT DU CHRISTIANISME PAR LES FORCES SOLAIRES DE MICHAËL

 

Dixième conférence, Torquay 12 août 1924

 

Paroles de salutation. Du Congrès de Noël, impulsion spirituelle vivante. Compréhension approfondie des impulsions dans l'histoire par la doctrine des vies terrestres répétées. Impulsions déterminantes de notre époque: le christianisme et la science non encore imprégnée par le christianisme. Bacon, Darwin. L'aube de l'ère michaélique et la fin du Kali Youga. Réalités dans la Société. Des Sections et des Classes.

 

Onzième conférence, Torquay 14 août 1924

 

Charlemagne, Hârûn-al-Rashid. La cour de Hârûn, lieu où se cultivait une puissante civilisa- tion spirituelle-cosmique. Le sage conseiller de Hârûn-al-Rashid. Rencontre spirituelle entre Hârûn et son conseiller avec Aristote et Alexandre dans le monde suprasensible à l'époque du hui- tième Concile aecuménique de 869. Appréhension de l'impulsion michaélique tendant vers un chris- tianisme approfondi par Aristote et Alexandre dans la perspective de la nouvelle ère michaélique. Hârûn-al-Rashid et son conseiller agissent à tra- vers le mahométisme.

 

Douzième conférence, Torquay 21 août 1924

 

A travers Michaël, des forces solaires cosmiques pénètrent dans les corps physique et éthérique de l'homme. L'intelligence cosmique, autrefois régie par Michaël, lui a échappé. Elle afflue dans les âmes humaines, tout d'abord sous la forme de l'intelligence personnelle. Il faut que Michaël la retrouve dans les coeurs des hommes. A Tintagel, où se dressait autrefois le château d'Arthur, on peut encore aujourd'hui contempler dans l'oeuvre de la nature l'action du soleil dans la matière terrestre. C'était là l'essence de la piété païenne. Le groupe des Douze chevaliers d'Arthur luttaient pour la civilisation extérieure. Le courant du Graal contraste avec le courant d'Arthur, il ne cherche plus que dans les coeurs humains l'essence spirituelle du soleil. L'Ecole de Chartres se situait entre le courant d'Arthur et celui du Graal. La rencontre des maîtres de Chartres quittant la terre avec les aristotéliciens descendant vers la terre. L'Ecole de Michaël dans le monde spirituel.

 

LE KARMA DANS L'INDIVIDU ET DANS L'ÉVOLUTION DE L'HUMANITÉ

 

Treizième conférence, Londres 24 août 1924

 

La perception du karma était une réalité de la conscience pour les hommes des temps passés. Extinction de la conscience du karma qui devient érudition, par exemple dans l'ancienne Egypte. Passage de la vision astrale au réveil et à l'endormissement. On peut, grâce à la nouvelle science initiatique, revenir à la faculté de connaissance perdue.

 

Quatorzième conférence, Londres 24 août 1924

 

Difficultés de l'investigation karmique. Le karma dans l'histoire. Byron, Voltaire, Swedenborg. Laurence Oliphant. Génies de Mars et génies de Mercure. La vie de la volonté en l'homme et le cosmos.

 

Quinzième conférence, Londres 27 août 1924

 

L'épanouissement progressif du christianisme en liaison avec le mouvement anthroposophique. Tintagel et les Mystères irlandais. Le christianisme préchrétien: le Christ héros solaire - le courant arthurien. Le christianisme chrétien: il part de la Palestine et par l'événement du Golgotha s'empare du sang et des coeurs humains - le courant du Graal. Rencontre des deux courants en Europe - le courant michaélique.

Informations supplémentaires