Évangile(l') selon Luc

Steiner, Rudolf

PDFImprimerE-mail
Prix TTC
26,00 €
Éditeur : Éditions Triades
ISBN : 2-85248-299-9
N° de GA : 114
Communication :
Conférences
Traduction : Waddington, Henriette - Burlotte, Raymond
Édition année : 2008
Nbre de pages : 235
Reliure :
Broché
Format : 14 X 21
Auteur(s) : Steiner, Rudolf
Langue originale :
Allemand
Description

                                  Nous pourrions croire, à première vue, que l'Évangile de St Luc est moins profond que les autres Évangiles. Celui qui poserait une pareille question et qui croirait ainsi avoir dit quelque chose d'important se tromperait du tout au tout. L'auteur de l'Évangile de St Luc n'a dit ce qu'il avait à dire avec autant de clarté par le fruit de la clairvoyance.

Lorsque nous parlons de l'Événement du Christ, nos sources, ce sont les grands tableaux imaginatifs que nous contemplons lorsque nous dirigeons le regard vers ce qui s'est accompli au commencement de notre ère.

Nous comparons ce qui s'offre à nos yeux avec les Imaginations qui sont décrites dans l'Évangile de St Luc et ce cycle de conférences va nous montrer que les tableaux imaginatifs que l'homme moderne peut arriver à percevoir supportent la comparaison avec les descriptions contenues dans cet évangile.

L'Évangile de Saint Luc est le principe même de l'amour, de la compassion, de la foi et de la simplicité, il parle au coeur et peut ainsi agir sur toutes les âmes.

Première Conférence : Bâle, 15 septembre 1909

« Initiés et clairvoyants. Différents aspects de l'initiation. Les quatre Évangiles du point de vue de l'investigation spirituelle. »

         L'étude de l'évangile de St Luc peut compléter celle de l'évangile de St Jean. - La connaissance imaginative = clairvoyance, la connaissance inspirée = la clairaudiance, la connaissance intuitive = la clairsentience. - Chronique de l'Akasha, un vaste tableau immatériel. - Le Moi et ses dernières incarnations, le passage dans le monde dévachanique. - Le corps physique, la lignée héréditaire physique. - Le corps éthérique de Zoroastre et Moïse. - La non-compréhension des matérialistes à notre époque des quatre Évangiles et plus sur la vérité de l'évangile de Saint Jean. - Deux récits « contradictoires » sur la vie de Jésus de Nazareth par l'évangile de St Matthieu et par l'évangile de St Luc. - Les Serviteurs du Verbe. —

Deuxième Conférence : Bâle, 16 septembre 1909

« L'Évangile de saint Luc, expression des principes d'amour et de compassion. Mission des Bodhisattvas et mission du Bouddha ».

         Étude sur la véritable entité et vie de Jésus de Nazareth. - L'évangile de saint Luc, objet pour le peuple souffrant, opprimé, car il parle du Grand Consolateur, du Bienfaiteur, du Sauveur des malheureux soutenant les âmes accablées. - L'Annociation d'un ange aux bergers, la légion d'anges, qui est-elle et d'où vient-elle ? - Le grand courant spirituel pré-christique dans l'évolution humaine : le bouddhisme. - l'Individualité de l'instructeur Gautama Bouddha et sa vie. - Biographie de la Terre dans ses différentes époques. - Développement des sens et de la raison, les Forces morales. - Clairvoyance antique sur le plan astral inférieur, les forces démoniaques et leurs conséquences. - La légende du cheval de Bouddha. - La philosophie Sankhya, la philosophie Yoga de Patanjali. - Mara, les deux tentations et les deux principaux enseignements de Bouddha. - L'Arbre de Bodhi et la méditation. - La Doctrine des Quatre Vérités. - La Maison de David, la lignée sacerdotale et paternelle de l'enfant Jésus de Bethléem. - Asita et Siméon. -

Troisième Conférence : Bâle, le 17 septembre 1909

«  Infiltration de la conception bouddhique dans l'Évangile de St Luc. L'enseignement du Bouddha. Le Sentier octuple. »

         Les dons de la spiritualité bouddhiste parvenant à travers l'évangile de St Luc, sous une forme supérieure. - Développer l'amour actif. - Le donner-recevoir. - Christ, le guérisseur des corps et de l'âme. - Les Forces de rajeunissement ou une fontaine de Jouvence. - Gautama Bouddha décrivant lui-même à ses élèves le propre chemin que son âme à suivie lors de chaque incarnation. - Être clairvoyant veut dire (...). - Expériences et connaissances de la souffrance, de la douleur. - Influence de Lucifer et d'Ahriman aux époques lémurienne et altantéenne sur l'homme. - L'ignorance. - Le Kamaloca, le Dévachan, le Karma, Linga Sharira, Samskara. - La pensée objective, Kamarupa, Ahamkara. - Le Manas et six organes des sens. - Le Sermon de Bénarès. - Cheminer sur le Sentier octuple. - Un Conte Kalmouck. - Le triple corps d'un Bouddha.- Un survol sur les septaines et l'évolution entre la naissance et la puberté chez l'homme et chez l'enfant Jésus de la maison de David. -

Quatrième Conférence : Bâle, 18 septembre 1909

«  Les Centres de Mystère dans l'Atlantide. Le Nirmanakaya du Bouddha et l'enfant Jésus de la lignée de Nathan. L'âme d'Adam avant la chute. La réincarnation de Zoroastre dans l'enfant Jésus de la lignée de Salomon. »

         Naissance du corps astral, libération de l'enveloppe astrale et rayonnement des forces de rajeunissement. - Croissance, développement des deux premières septaines d'une âme humaine exceptionnelle.- L'ancienne Atlantide, la grande catastrophe, l'ancienne Lémurie. - La Bible : le couple Adam et Eve. - Les réincarnations successives des différents états planétaires de la Terre, sa progression et ses transformations dans ses différents Âges. - Constitution de l'être humain et son rapport à l'histoire de la Terre. - Colonisation de certaines âmes reléguées sur d'autres planètes. - Les Oracles atlantéens, le grand oracle du Soleil, Manou. - Les saints Rishis, Zoroastre, Hermès, Moïse : les fondateurs de différentes civilisations. - Les sacrifices de Zoroastre. - Les forces enfantines et de vieillesse. - L'Arbre de la Connaissance, l'Arbre de Vie. - St Luc disciple de St Paul. - Généalogie de jésus chez st Luc. - Le Mystère de l'événement de Palestine, l'ancien peuple hébreu, la maison de David. -

Cinquième Conférence : Bâle, 19 septembre 1909

«  Convergence des grands courants spirituels du bouddhisme et de Zoroastre en jésus de Nazareth. L'enfant jésus de la lignée de Nathan et celui de la lignée de Salomon. »

         Le profond Mystère des deux familles Marie-Joseph et des deux enfants Jésus, le massacre des Innocents. - Les fondements du sens moral, la vie intérieure de l'âme, le coeur. - Connaissance du Cosmos, l'esprit, Hermès. - Connaissance et clairvoyance des événements du passé, Moïse. - Pythagor disciple de Zarathos. - Les Organisateurs de l'ordre social, l'étoile d'or ou étoile de lumière. - L'or, l'encens, la myrrhe.- Les prophéties d'Hénoch, les Psaumes. - Le Mystère de la fuite en Égypte. - Le Baptiste, précurseur de Jésus de Nazareth. - * Si en général ou veut que la vérité soit « simple », c'est par paresse et parce qu'on aime guère acquérir des notions nouvelles. Et pourtant, les grandes vérités ne s'acquièrent que grâce aux plus grands efforts de l'esprit.*

Sixième Conférence : Bâle, 20 septembre 1909

«  La mission du peuple hébreu. L'enseignement du Bouddha sur l'évolution de l'être intérieur de l'homme et la doctrine cosmique de Zoroastre. Élie et Jean-Baptiste. »

         L'importance de l'être unique entre tous pour l'humanité : Le Bouddha Gautama. - Incarnation d'un Bodhisattva. - Les écoles occultes des Mystères. - Ce que veut dire : être rempli du St-Esprit. - La Loi du Dharma. - Substance pure d'un corps éthérique, Adam, le péché originel, l'enfant Jésus de la lignée de Nathan. - Fécondation des courants de civilisation pour une meilleure progression de l'humanité. - Les apparitions successives de Zoroastre aux différentes époques. - Lutte entre Ormuz et Ahriman. - Le courant hébraïque. - Le Livre de Job. - Naissance de la culpabilité et du péché. - La Table des Lois, les Dix Commandements, Moïse. - Elie, une nature de ''bodhisattva'' dans le peuple hébreu. - L'expérience du Moi par les incarnations d'Elie et le Baptiste. - Les enfants du serpent, la sagesse du serpent. - Liens de parenté du sang, Communauté d'âmes. -

Septième Conférence : Bâle, 21 septembre 1909

«  Les deux enfants Jésus. L'incarnation du Christ en Jésus de Nazareth. Visha Karman, Aoura Mazdao et Iahvé. La Loge spirituelle des douze Bodhisattvas et le Treizième. »

         Importantes étapes de développement et leurs événements spirituels s'y rattachant dans la biographie de l'homme normal et de Jésus de Nathan. - L'existence spirituelle d'Aoura-Mazdao. - Que devient le corps éthérique du Jésus Salomonien après sa mort ainsi que le Moi de Zoroastre ? - Le grand Inspirateur du courant spirituel chrétien à travers les âges et les époques. - Le Mystère du Baptême. - Entité du Christ, son mystère à partir de l'évènement où le soleil s'est séparé de la terre jusqu'à son apparition physique, ses différents noms lors de ses approches vers la Terre. - Révélation sur le Mont Sinaï à Moïse. - Regard sur un phénomène spirituel lors de la pleine lune. - Anciennes légendes : trésors d'une grande sagesse. - Légende du futur Bouddha dans sa vingt- neuvième année. Maïtreya-Bouddha. - Les Douze : une puissance communauté spirituelle. - Les Mystères des Trottes. - L'évènement de la Chute, les conséquences pour l'être humain. - Les quatre états éthériques, les liens avec l'Arbre de Vie, l'Arbre de la Connaissance. - Le plus grand modèle pour ceux voulant comprendre peu à peu la nature de cet Être Unique : Le Christ. -

Huitième Conférence : Bâle, 24 septembre 1909

«  L'évolution de la conscience humaine à l'époque post-atlantéenne. La mission de la science de l'esprit : reconquête de la souveraineté du spirituel sur le matériel. La force qui peut émaner du Moi du Christ. »

         Émigration humaine suite à la grande catastrophe atlantéenne, naissance des civilisations post-atlantéennes. - Évolution de la conscience humaine jusqu'à notre époque. - Paroles bienveillante ou malveillante et leurs actions sur autrui. - Guérir par l'intermédiaire de la science spirituelle. - Retrouver la force de l'âme et de l'esprit sur le physique. - La Beauté de la rencontre des deux courants spirituels de Bouddha et de Zoroastre et des deux lignées des deux enfants Jésus. - Parabole du Semeur, le Royaume de l'esprit. La sagesse spirituelle, de grandes vérités qui ne peuvent se dévoiler à l'homme que dans ce qu'il peut supporter. - Époque gréco-latine, le juste moment pour la venue du Christ sur terre : ''mais que signifie cette venue du Christ dans le monde ?''. - Transformation continuelle de l'organisme humain. - « Aujourd'hui l'homme est poussé à assimiler par l'âme et l'esprit les préceptes d'amour et de compassion du Sentier octuple, comme un indice de vérité pour les générations futures. ». - Développement spirituel du cinquième chakra : la fleur de lotus aux 16 pétales. - Principe du Moi et sa conscience propre par lui-même. - Le Christ révèle des maladies aux origines diverses. - La possession ou le péché dans le corps astral : l'influence du Bien. - Le paralytique ou le péché dans le corps éthérique. - Guérison d'une hémorroïsse et résurrection de la fille de Zaïre : liens physiques fondés sur le karma. - Le grand idéal de l'évolution humaine posé par St Luc. -

Neuvième Conférence : Bâle, 25 septembre 1909

«  La Loi donnée au Mont Sinaï, dernière annonciation du Moi. Le Bouddha et sa doctrine d'amour et de compassion. La roue de la Loi. Le Christ, porteur de la force vivante de l'amour. »

         La Juste opinion où la nature-évolution, fait des sauts continuels. - Forme de la nourriture spirituelle dépendante de l'évolution. - Que serait-il arrivé si le Christ n'était pas venu sur la Terre ? - Étouffement et bannissement de l'amour sur la terre. - La Loi de Moïse, un contenant pour recevoir une unique éclosion. - Ignorer ou reconnaître les signes des Temps. - Équivalent à l'époque des scribes et pharisiens avec notre époque moderne ; les hommes de science, les experts... .- La Parabole de l'économe infidèle : ''si je dois partir d'ici, il faut que je me fasse aimer de ces gens »... « Vous ne pouvez pas servir deux maîtres à la fois ». - Mammon. - Doctrine de l'amour, donnée par Bouddha, Apporter l'amour sur terre, donnée par le Christ ; deux choses et deux buts bien différents. - La Foi véritable. - Guérison par la parole. - Le croyant. - Un Moi débordant de lui-même : « De tout l'évangile de St Luc, les paroles les plus chaleureuses sont celles où il est question de cet amour débordant. Car cet évangile contient en effet cette Force de l'amour débordant dont nous pouvons nous pouvons nous imprégner si nous en laissons agir le texte sur notre âme au point que l'amour inspire toutes nos paroles et leur donne le pouvoir de rayonner au-dehors. ».- Succession d'un état de Bouddha à un nouveau Bodhisattva. - Maïtreya Bouddha.

Dixième Conférence : Bâle, 26 septembre 1909

« La doctrine de la réincarnation et du karma et le christianisme. Deux formes de l'ancienne initiation : Jonas et Salomon. Le principe christique et la nouvelle forme d'initiation. L'évènement du Golgotha, initiation transportée sur la scène extérieure de l'histoire du monde. »

         Éclairage par la science de l'esprit sur le Mystère du Golgotha du point de vue de l'évangile de St Luc. - La grande Loi du karma et de la réincarnation. - L'évangile de St Jean nous révèle que le Christ lui-même a ressuscité Lazare-Jean. - Résurrection du fils de la veuve de Naïn. - Corps astral et la Loi du Sinaï. - La prise de conscience du Moi, son entrée dans l'évolution humaine, son évolution au cours des temps. - Les secrets de l'existence humaine, Naissance virginale. - Être nés de femmes. - Le signe de Jonas : l'initiation aux temps pré-christiques. - La reine de Saba : porteuse de l'ancienne sagesse. - Salomon reçoit la visite de la reine du Midi. - Le Royaume des Cieux et l'union du Moi humain ou le Principe christique par l'événement de Palestine. - La Transfiguration. - L'être double, intervention et influence des forces lucifériennes, les forces enfantines conservées et endormies. - Être fécondé par la force du Christ. - Grandeur de l'événement du Golgotha : la nouvelle forme d'initiation. - Le sacrifice du Golgotha. - L'Acte du parfait amour. - Le Principe du Père. - Foi, Amour, Espérance. -

Informations supplémentaires