Eurythmie - Chant visible

Steiner, Rudolf

PDFImprimerE-mail
Prix TTC
22,00 €
ISBN : 2-88189-203-5
N° de GA : 278
Communication :
Conférences
Traduction : Altmeyer, Marcel
Édition année : 2007
Nbre de pages : 170
Reliure :
Relié
Format : 12 x 18
Auteur(s) : Steiner, Rudolf
Langue originale :
Allemand
Description

PRÉFACE À LA PREMIÈRE ÉDITION

 

INTRODUCTION À LA SÉANCE D'EURYTHMIE donnée pour la Saint Jean 1923 au Goetheanum, à Dornach

 

CONCERNANT LE COURS D'EURYTHMIE MUSICALE 2 mars 1924

 

CONFÉRENCE Penmaenmawr, 26 avril 1923

 

Ce qu'est l'eurythmie, comment elle est née

 

PREMIÈRE CONFÉRENCE Dornach, 19 février 1924

 

Le ressenti humain du majeur et du mineur La voyelle, une expérience essentielle : o ou (majeur), a é (mineur). Effets curatifs de l'eurythmie. Formation de l'accord majeur et mineur. L'expérience du i.

 

DEUXIÈME CONFÉRENCE Dornach, 20 février 1924

 

Le geste de la musique La tonique par rapport à l'octave. Comparaison de l'expérience de la tierce avec celle de la quinte et de la septième. Suite de septièmes : forme tonale de l'époque atlantéenne. Différence entre consonance et dissonance. L'expérience de la quarte.

 

TROISIÈME CONFÉRENCE Domach, 29 février 1924

 

La résolution de l accord et de t harmonie en mélodie Rapports de la septième et de la sixte à la tonique. Effets correcteurs de l'eurythmie musicale sur le caractère musical. Action correctrice de l'eurythmie de la parole sur la déclamation et la récitation. Résolution de l'accord et de l'harmonie dans le « melos ». La mélodie au sein d'un ton. Mesure, rythme et hauteur des sons. Concordance de l'échelle des tons avec les voyelles principales. Parenté du musical et de la parole.

 

QUATRIÈME CONFÉRENCE Dornach, 22 février 1924

 

Le mouvement continu du motif musical dans le temps L'élan du motif et la barre de mesure étudiés sur un exemple musical. Le poème « Über allen Gipfeln ist Ruh,... ». L'effet guérissant de l'eu- rythmie musicale curative.

 

CINQUIÈME CONFÉRENCE Dornach, 23 février 1924

 

L'eurythmie chorale Le musicien autrichien Hauer. De l'architecture. Accords de trois tons, de quatre tons, représentés dans l'espace. Tonique, dominante, sous-domi- nante. L'eurythmie chorale. L'arrondissement des formes par tons bas et leur aiguisement par tons élevés. La suite des tons si la mi ré dans la relation avec le mot TAO.

 

SIXIÈME CONFÉRENCE Domach, 25 février 1924

 

Les noter tenues et les silences Le musical se trouve dans l'intervalle. Évocation du film comme preuve de la perte de la musicalité. La méditation du TAO. Les voyelles o, ou sont au sein du musical ; é, i sortent du musical. La note tenue et la pause. Tensions et détente (résolution). Dissonance et consonance. La seconde.

 

SEPTIÈME CONFÉRENCE Dornach, 26 février 1924

 

Naissance des mouvements eurythmiques dans la clavicule Le bras humain et la main, à partir de la clavicule, et la gamme. Tons de basse et de contre-basse. La cadence majeure, la cadence mineure. Le mouvement eurythmique traversé par le sentiment. Eurythmie curative.

 

HUITIÈME CONFÉRENCE Dornach, 27 février 1924

 

Hauteur, durée, intensité du son. Changement du tempo Ethos, pathos. Le phrasé en musique. L'eurythmie, contraire de la danse.

Informations supplémentaires