Débuts (les) de l'enfance

Imprimer
König, Karl
Prix de vente réduit :
Prix ​​de vente18,00 €
Remise
Prix / Kg:
ISBN : 2-940004-09-9
Nbre de pages :
97
Traduction :
Berron, Joachim
Reliure :
Broché
Format :
14 X 22
Communication :
Écrits
Édition année :
1996
Auteur(s) :
König, Karl
Langue originale :
Allemand

Trois étapes fondamentales : Marcher - Parler - Penser

Dès la première enfance, pour se manifester, l'Esprit de l'homme doit parcourir trois étapes, l'apprentissage de la marche, celui de la parole et l'éveil de pensée. L'être humain parvient ainsi à se connaître et à s'interroger sur lui- mêrne. L'anthropologie anthroposophique permet de mieux comprendre cette phase de la vie qui imprime une marque indélébile à la biographie humaine. Les applications pédagogiques qui en découlent sont essentielles. L'auteur Karl Konig (1902-1966) était bien connu comme docteur en médecine, auteur et conférencier. Ses différentes oeuvres sont inspirées par I"anthroposophie de Rudolf Steiner. Mais son nom est mieux connu en association avec le Mouvement Camphill, qu'il fonda en Écosse en 1939. Les débuts modestes du travail social de ces écoles pour enfants retardés, et plus tard de communautés villageoises pour des adultes retardés et handicapés, s'étendirent de la Grande-Bretagne à d'autres pays dans le monde entier, y compris la France et la Suisse. À travers le Mouvement Camphill, le Dr König a exploré plusieurs approches modernes des problèmes pédagogiques. L'oeuvre littéraire de karl König est une contribution fondamentale à une compréhension de l'homme en tant qu'être doué d'un corps, d'une âme et d'un esprit.

 

Du même auteur : Frères et soeurs, La conquête sensorielle du corps, Le mystère des 3 Saint Jean

Sommaire

1. L'acquisition de la marche humaine

  • Caractères généraux des phénomènes moteurs
  • Différenciation de la marche humaine
  • Séparation entre l'individualité et le monde
  • La motricité congénitale et acquise
  • Le cours de l'année et les étapes de la marche humaine

2. L'apprentissage de la langue maternelle

  • Le langage au service de la dénomination et du parler
  • Structure de l'organisme du langage
  • Dire, nommer, parler
  • Les étapes de développement du langage
  • La tripartition du langage

3. L'éveil de la pensée

  • Les conditions de l'éveil de la pensée
  • La pensée en l'Homme
  • Conditions préalables de la pensée
  • Retenir, réfléchir, remémorer
  • L'imagination de l'enfant
  • Les premiers exploits de la pensée infantile
  • L'éveil du Moi
  • La première crise d'opposition

4. Le développement des trois sens supérieurs

  • A propos des sens de la parole et de la pensée
  • Le développement progressif du sens de la parole
  • Le développement progressif du sens de la pensée
  • L'événement décisif d'Hélène Keller
  • L'organe physique du sens de la parole
  • L'organe physique du sens de la pensée
  • Le sens du Moi

Pendant les trois premières années de sa vie, l'Homme acquiert les facultés qui lui permettent d'exister sur Terre en tant qu'être humain. Au cours de la première année, il apprend à marcher ; au cours de la deuxième année il sait parler et dans sa troisième année, il vit l'éveil de la pensée.

A sa naissance, l'Homme n'est qu'un nourrisson impuissant. L'acquisition des trois facultés fondamentales fait de lui un être capable de se nommer et de communiquer consciemment avec autrui à l'aide du langage. C'est un genre de miracle qui se produit ici, où sont dépassés l'instinct, l'adaptation et l'éclosion du patrimoine héréditaire.

L'apprentissage des trois facultés fondamentales de l'Homme est une grâce accordée à tout être humain et leur acquisition est extraordinairement complexe. Seule l'étude plus intime de ces phénomènes permet de connaître les implications multiples et variées de l'Homme tout entier dans l'accession à ces trois facultés primordiales.

Le livre que voici se propose d'intéresser le lecteur à ces dons. Tout enfant possède en naissant la faculté d'acquérir la marche, la parole et la pensée. Il s'agit en cela, d'étapes que parcourt en l'Homrne, l'élément spirituel s'épanouissant dans la première enfance. Cependant, il ne s'agit pas ici de dépeindre l'évolution de la nature animale et végétative. Ce côté nullement méprisable de l'existence humaine, est si bien décrit par ailleurs, que point n'est besoin d'y revenir.

Par contre, on n'a presque pas fait état encore de la dignité propre à la marche, la parole et la pensée. Les études consacrées à ces acquisitions sont pourtant très nombreuses. Mais c'est à peine si on rend justice à leur dignité même. Rudolf Steiner les a présentées comme des dons spirituels, des grâces souveraines permettant à l'Homme de se réaliser, de se connaître et de s'interroger sur lui-même.

Le quatrième chapitre montre l'évolution des sens supérieurs, des sens de la parole, de la pensée et du Moi d'autrui. Rudolf Sleiner les a identifiés pour la première fois. Sans avoir compris que ces sens résultent du développement de la marche, de la parole, de la pensée, on ne pourra saisir véritablement l'éveil de l'Esprit humain durant les trois ans au début de l'existence.

Les débuts de l'enfance - introduction

Livres en relation ou du même auteur