De Jésus au Christ

Steiner, Rudolf

PDFImprimerE-mail
Prix TTC
26,00 €
Éditeur : Éditions Triades
ISBN : 2-58248-189-3
N° de GA : 131
Communication :
Conférences
Traduction : Durr, Monique - Durr Gilbert
Édition année : 1997
Nbre de pages : 234
Reliure :
Broché
Format : 15 X 23
Auteur(s) : Steiner, Rudolf
Langue originale :
Allemand
Description

Dans ces conférences, Steiner décrit comment l'humanité a progressivement perdu la conscience de l'être cosmique du Christ au profit d'une approche extérieure du christianisme. Il replace l'événement du Golgotha au centre de toute l'évolution humaine, et développe en profondeur la question de la résurrection du corps physique. Il montre comment les grandes religions du Bouddha et de Zarathoustra ont préparé le chemin vers un véritable christianisme.

Saint Paul est "retourné "sur le chemin de Damas par l'apparition du Ressuscité. C'est cette expé- rience purement spirituelle qui le convainc de la réalité historique des événements de Palestine. Saint Paul, comme plus tard Blaise Pascal ou Soloviev, trouve d'abord le Christ en lui-même, sans l'aide d'aucun document extérieur.

DE JÉSUS AU CHRIST

Conférence publique, Karlsruhe, 4 octobre 1911

La recherche historique sur jésus au XIX' siècle. Arthur Drews. Les Évangiles, documents historiques ? Le christianisme, fait mystique. Les mystères de l'Antiquité. Aristide, disciple des Mystères. Différences fondamentales entre deux sortes de Mystères : Mystères égyptiens et grecs, Mystères perses ou Mystères de Mithra. Adam, l'homme primordial, et le péché originel. Le christianisme paulinien. Les Évangiles : non pas des biographies, mais des récits initiatiques.

DE JÉSUS AU CHRIST

Première conférence Karlsruhe, 5 octobre 1911

Deux directions de l'évolution spirituelle en Europe : le principe Jésus du jésuitisme et le principe -.Christ du 'mouvement rose-croix. La triade : vie consciente de l'esprit, vie subconsciente de l'âme, vie inconsciente de la nature - Esprit, Fils (Logos), Père, - représentation, volonté, sentiment. Initiation de l'esprit pour les Rose-Croix, initiation de la volonté pour les jésuites.

Deuxième conférence, 6 octobre 1911

L'initiation rosicrucienne chrétienne. Mouvement rose-croix et science de l'esprit. Doctrine de la réincarnation et du karma, d'une part dans ' l'initiation des Rose-Croix et chez Drossbach, Widenmann, Lessing, d'autre part dans le bouddhisme. Relâchement du corps éthérique par la démarche de connaissance rose-croix. La révélation permanente comme voie vers l'expérience intérieure de l'événement christique. Eexpérience individuelle des images des Évangiles dans l'initiation rose-croix. La rencontre avec le Gardien du Seuil et la Tentation de Jésus. La peur et la scène du mont des Oliviers. Différence avec la démarche jésuite.

Troisième conférence, 7 octobre 1911

Trois sources de connaissance pour les Mystères chrétiens : les Évangiles, l'investigation clairvoyante, la foi en tant que chemin de connaissance de soi-même et du Christ. Le Christ, nouveau maître et juge du karma. Jésus de Nazareth, homme dans tout le sens du terme, et non pas initié comme par exemple Apollonios de Tyane. Rapports entre l'individualité du Christ et le corps de jésus de Nazareth, par opposition aux rapports entre l'individualité d'Appollonios de Tyane et son corps. La Chute et le rachat par le Christ. Deux témoins de la foi Pascal et Soloviev.

Quatrième conférence, 8 octobre 1911

La vision du Christ remplace la foi. L'expérience du Logos avant et après l'avènement du Christ. Le pressentiment du Mystère du Golgotha chez Richard Wagner, exemple de l'attitude de dévotion intérieure nécessaire à l'égard des vérités du monde spirituel. Les Évangiles traditionnels et la Chronique de l'Akasha. Saint Jérôme et l'Évangile de Matthieu. Le chemin menant de l'expérience intérieure du Christ dans le sentiment à l'initiation chrétienne.

Cinquième conférence, 9 octobre 1911

Les Épîtres de Paul. Problème de la destruction du corps physique au moment de la mort. Lien entre la forme corporelle du corps physique et la conscience du Moi. Hellénisme : le corps physique comme objet de l'amour suprême. Bouddhisme : mépris du corps physique. Judaïsme : reproduction sexuée de la forme du corps physique. Le Livre de job.

Sixième conférence, 10 octobre 1911

La résurrection, problème central du christianisme. L'initiation dans les Mystères et dans les Évangiles. Paul et son image de l'histoire après l'événement de Damas. Christ, le second Adam. Le corps corruptible d'Adam et le corps incorruptible du second Adam. Le corps physique et la forme du corps humain, le fantôme. Rôle de l'influence luciférienne dans la visibilité du corps physique.

Septième conférence, 11 octobre 1911

L'incarnation du Christ dans un corps physique, un fait unique. La nature-Moi de l'homme. La difficulté de comprendre la résurrection. Le corps physique, miroir des expériences de l'âme. La destruction du fantôme du corps physique : la Chute. Le corps ressuscité du Christ, fantôme intact du corps physique. La restauration des principes perdus de l'être humain. Le fantôme humain sauvé.

Huitième conférence, 12 octobre 1911

Les deux enfants Jésus. L'individualité de Zarathoustra. L'influence des forces du Bouddha. Le Moi de l'enfant Jésus de Nathan. Le Jésus de douze ans au temple. Le Jésus de trente ans lors du baptême dans le Jourdain. Cendre et sel. Le corps spirituel du Christ : le fantôme ressuscité. Paul à Damas : l'accomplissement des Écritures.

Neuvième conférence, 13 octobre 1911

Le lien entre l'individu humain et l'impulsion du Christ. Formes antérieures de la théosophie : Bengel, Oetinger, Vôlker. La réalité objective de l'influence luciférienne (péché, mensonge, erreur) et la réalité objective de l'acte rédempteur du Christ. La Cène et les Évangiles, voie exotérique vers le Christ. La communion dans l'esprit par la force de la méditation et de la concentration, voie ésotérique.

Dixième conférence, 14 octobre 1911

Rapports de l'impulsion du Christ avec toute âme humaine individuelle. L'initiation, voie ésotérique d'accès au Christ. Les sept degrés de l'initiation chrétienne et leur but. L'accueil du fantôme du Christ ressuscité. Le Christ, maître et juge du karma. La doctrine de la réincarnation. Le regaétrospectif s'ouvre et s'éclaire grâce au second événement christique. Jeshu ben Pandira et le Bodhisattva. Celui qui apportera le Bien par le Verbe. Eacte rédempteur du Christ, sacrifice librement consenti.

Informations supplémentaires