Connaissance de l'homme et art de l'éducation

Steiner, Rudolf

PDFImprimerE-mail
Prix TTC
13,00 €
Éditeur : Éditions Triades
ISBN : 2-85248-105-7
N° de GA : 311
Communication :
Conférences
Traduction : Bideau, Henriette
Édition année : 2015
Éd. précédente : 1986
Nbre de pages : 205
Reliure :
Format poche
Auteur(s) : Steiner, Rudolf
Langue originale :
Allemand
Description

Le dernier cours pédagogique de Steiner donné en Angleterre en 1924.

Première conférence, Torquay,12 août 1924

Caractéristiques de la situation présente en matière d'éducation. Nécessité d'une véritable connaissance de l'être humain. L'incarnation. Hérédité et individualité. La nature de l'enfant avant le changement de dentition. Le changement complet d'orientation qui se produit lorsqu'il intervient. Les tâches de l'éducation pendant les différentes phases de l'évolution de l'enfant.

Deuxième conférence, 13 août 1924

L'enfant, organe sensoriel. Nature et importance de l'imitation. Le jardin d'enfants. Observer la vie dans toutes ses manifestations stimule l'imagination de l'éducateur. Les jeux de l'enfant. Le changement de dentition. Appel à l'imagination créatrice. Apprentissage de l'écriture. Liberté de l'éducateur dans la forme qu'il donne à l'enseignement. La nature de l'enfant aux environs de la neuvième année. La crise. Les contes. Les « impondérables » en éducation.

Troisième conférence, 14 août 1924

L'enfant après la neuvième année. La botanique. La zoologie. Valeur éducative de ces deux disciplines. Contes, légendes et mythes. Enseignement imagé de l'histoire. La notion de causalité ne doit être abordée qu'après la douzième année. La punition. Auto-éducation de l'éducateur.

Quatrième conférence, 15 août 1924

Le travail de l'éducateur sur lui-même. Il faut avoir le courage d'être malhabile dans les premiers temps. Les liens karmiques de l'éducateur avec les enfants. Exemple de récit imagé. Comment raconter. L'attitude intérieure du maître : importance de la méditation. Nécessité de traiter les enfants en fonction de leur tempérament. Exercices de symétrie et sentiment de la forme. Les exercices que l'enfant exécute sur son propre corps et qui font appel à son habileté favorisent le développement de la pensée. Exercices de peinture. L'enseignement par périodes.

Cinquième conférence, 16 août 1924

Le calcul. Introduction par l'image du concept de nombre. Le rythme lié au nombre. Compter est une activité qui concerne la volonté ; la tête n'est que spectateur. Les quatre opérations. Le matérialisme, conséquence de l'éducation. L'humour dans l'enseignement. L'enseignement de la géométrie. Démonstration du théorème de Pythagore.

Sixième conférence, 18 août 1924

Les éléments constitutifs et les phases du développement de l'enfant. Le corps éthérique exerce sur les organes du corps une activité modelante. Besoin chez l'enfant de créer des formes en peignant et en modelant. La puberté. Le corps astral s'empare de l'organisation physique. Importance de l'enseignement musical. L'enseignement de la langue. La grammaire n'entre en ligne de compte que vers la neuvième année. L'enseignement des langues étrangères sans traduction. Appréhension de la diversité des langues à travers le sentiment différent que font naître les sonorités. L'eurythmie. Education physique et gymnastique. Leur nature respective. L'eurythmie extériorise la vie de l'âme ; par l'éducation physique, l'homme prend place au sein de l'espace.

Septième conférence, 19 août 1924

L'enseignement de la minéralogie ne commence qu'avec la douzième année. Prendre la totalité comme point de départ. Rattacher l'enseignement de la physique à la vie. Appel à l'imagination. La fatigue. Nature profonde du rythme. La rédaction. Enseignement et éducation doivent être rattachés à la vie et tirés de la vie. Manières de penser étrangères à la réalité. La réunion du collège des professeurs, âme de l'organisme qu'est l'école. Conséquence de la proportion de garçons ou de filles dans la classe. Mesures pour les élèves peu doués. Tout enseignement doit apprendre à l'enfant quelle est la place de l'être humain au sein du cosmos. Compréhension de la vie par l'enseignement de la technologie. L'enseignement des travaux manuels. Les bulletins. Le lien avec le foyer familial, indispensable si l'on veut comprendre l'enfant.

Réponses aux questions, 20 août 1924

Différence entre multiplication et division. Mesurer et partager. Passage de l'abstrait au concret en calcul. L'enseignement du dessin.- L'enseignement du latin et du grec. A propos du sport. L'enseignement religieux. Le choix des langues étrangères. L'apprentissage des langues avant le changement de dentition. Paroles de clôture

Informations supplémentaires