Bhaghavad Gita (La) et les Lettres De Saint Paul

Steiner, Rudolf

PDFImprimerE-mail
Prix TTC
22,00 €
ISBN : 2-88189-209-4
N° de GA : 142
Communication :
Conférences
Traduction : Waddington, Henriette
Édition année : 2006
Nbre de pages : 147
Reliure :
Relié
Format : 12 X 18
Auteur(s) : Steiner, Rudolf
Langue originale :
Allemand
Momentanément indisponible
Description

PREMIÈRE CONFÉRENCE, Cologne, 28 décembre 1912

Unité du plan de l'histoire universelle. Les trois millénaires imprégnés par la Grèce. L'apparition de la sagesse orientale au 19e siècle. Ce qu'en pense Wilhelm von Humboldt. Confluence dans la Bhagavad-Gita des trois courants spirituels que sont: Veda, Samkhya, Yoga. Forme renouvelée de ces courants dans la science de l'esprit moderne. Leur métamorphose vivante par le christianisme et les épîtres de Paul.

DEUXIÈME CONFÉRENCE, Cologne, 29 décembre 1992

La connaissance posée à la base de la Bhagavad Gita. Le système samkhya : la gradation de prakriti ; purusha ; les trois gunas et leur échos chez Aristote et sa nouvelle floraison dans la théorie des couleurs de Goethe. La tâche du yoga réintégration de la spiritualité perdue par les exercices de dévotion. La Bhagavad-Gita en tant que poème et enseignement d'un franchissement dans la cours du temps.

TROISIÈME CONFÉRENCE, Cologne, 30 décembre 1912

Fusion des trois courants dans l'impulsion du Christ. L'effet des conceptions du monde sur l'âme et le destin des humains. La noblesse suprapersonnelle de la Bhagavad-Gita. L'engagement personnel de Paul dans ses épîtres. L'essence de Krishna et de son enseignement. Le onzième chant de la Bhagavad Gita.

QUATRIÈME CONFÉRENCE, Cologne, 31 décembre 1912

La Bhagavad-Gita, fleur d'une évolution passée et les épîtres de Paul, germes de l'évolution à venir. le franchissement d'une époque par l'acte de Krishna: détachement de la faculté de clairvoyance liée au sang. Le passage à un degré d'évolution supérieur par l'impulsion du Christ: l'intervention de Pâme à partir de l'intérieur et sa confrontation avec Lucifer et Ahriman.

CINQUIÈME CONFÉRENCE, Cologne, 1er janvier 1913

L'adresse de Krishna à un seul être humain, l'adresse de l'impulsion du Christ à l'humanité entière. paroles de Paul sur l'action commune des divers dons de l'esprit au sein de la communauté et concernant l'amour. Éloignement de la philosophie hindoue de la maya. La recherche christique de l'esprit du monde, l'oeuvre des dieux. Essence et actes du Christ. Krishna comme « rayon de lumière », le vêtement lumineux. La voie de la réconciliation de l'être humain avec le monde par la connaissance de soi et de l'éducation de soi.

Informations supplémentaires