Art (l') éducatif l'imagination créatrice dans l'enseignement

Steiner, Rudolf

PDFImprimerE-mail
Prix TTC
20,50 €
ISBN : 2-88189-141-1
N° de GA : 304
Communication :
Conférences
Édition année : 1998
Nbre de pages : 264
Reliure :
Broché
Format : 12 X 18
Auteur(s) : Steiner, Rudolf
Langue originale :
Allemand
Description

Pédagogie et art

Stuttgart, 25 mars 1923

« Homme, connais-toi toi-même » et « Ignorabimus » : importance de l'ère qui sépare ces deux aphorismes historiques. Le désir de connaître l'homme jaillit du profond de l'âme; impulsion pédagogique nécessaire. Développement du savoir-faire chez l'enfant. Connaissance de l'être dans sa totalité par la science de l'esprit. L'éducateur aidé dans sa tâche, par sa capacité à faire de la connaissance un art et à l'imprégner d'amour. Sens du jeu pour l'enfant. Interaction du psychique-artistique et du corporelphysique.

Pédagogie et morale

Stuttgart, 26 mars 1923

L'éducation morale, domaine le plus important de la pratique éducative. Comprendre, saisir, observer l'être dans son individualité. La moralité, libre expression de l'individu. Trois manifestations importantes, dans la première période de la vie, influencent le reste de l'existence. Influence de l'entourage sur l'enfant, particulièrement en ce qui est moral. Le langage chez l'enfant. L'enseignant, l'éducateur, représentants naturels de l'autorité. La nature de l'enfant aux environs de la neuvième année. Sympathies et antipathies. L'éducation morale, couronnement de toute éducation.

Introduction à la représentation d'eurythmie des élèves

Stuttgart, 27 mars 1923

Aspects pédagogiques et didactiques de l'eurythmie. L'eurythmie, une éducation physique imprégnée d'âme et d'esprit. Par l'éducation physique, l'homme prend place au sein de l'espace. L'eurythmie, expression de tout l'être comme le langage et le chant. Influence de l'eurythmie sur l'ensemble du développement de l'enfant: sentiment que corps, esprit et âme ne font qu'un.

Pourquoi une pédagogie anthroposophique ?

Dornach, 30 juin 1923

La pédagogie anthroposophique indépendante de toute idéologie. L'école de Stuttgart. Son idéal: recherche de l'harmonie entre éducation et développement de l'homme. Le fossé entre aspect théorique de l'apprentissage et réalités quotidiennes. L'être en devenir, merveilleuse énigme de la création. Incapacité de la pédagogie et de la psychologie expérimentales à pénétrer l'homme dans sa totalité. Connaître l'être dans sa totalité. Corps éthérique ou corps des forces formatrices. Stérilité des notions abstraites. Le corps astral et l'expérience du sentiment d'amour. Le corps astral, ceil de l'âme. La pédagogie anthroposophique: un art éducatif.

Pourquoi une pédagogie anthroposophique ?

Dornach, 1er juillet 1923

Prédominance de l'intellect sur la sensibilité. Pauvreté de la formation pédagogique: le maître n'a pas accès à l'âme de l'enfant. Nécessité d'une relation intérieure entre l'enseignant et l'élève. Connaissance de l'âme, éthique, les deux fondements de l'art pédagogique. Penser, sentir, vouloir, notions perdues de l'âme; les retrouver, tâche de 1 anthroposophie. Esprit matérialiste, mort de l'âme. Eduquer, en l'enfant, le germe du futur adulte. Connaître la matière, c'est reconnaître le spirituel en elle. Mettre l'humain au coeur de la civilisation, tâche de la pédagogie selon l'anthroposophie.

La pédagogie de l'Ecole Waldorf

Ilkley, 10 août 1923

Fondation de l'école Waldorf à Stuttgart:, à l'intention des enfants des ouvriers. Pédagogie et enseignement issus d'une connaissance de l'homme réelle: esprit, âme et corps. Pas de programme défini: pratique directe, quotidienne, dictée par le contact avec l'enfant. Importance des différentes étapes du développement. L'enfant, organe sensoriel: appel à 1 imagination créatrice. L'écriture issue de la peinture, du dessin. Passage de l'écriture à la lecture. Education, enseignement reposent sur le système rythmique. Principe d'imitation, principe d'autorité: répercussion sur la vie entière. Disposition à la piété, naturelle chez l'enfant. L'éducation, question sociale la plus importante pour notre. temps.

Anthroposophie et pédagogie

La Haye, 14 novembre 1923

Bases de la pédagogie de l'école Waldorf: connaissance de l'homme, développement du divin en lui. Lien entre les âges de l'homme. Trois phases successives de la transformation humaine. L'enfant s'imprègne des comportements ambiants. Travail de l'éducateur-artiste sur lui-même pour son rapport à l'enfant. Importance du dessin et de la peinture. Passage du dessin à l'écriture. Enseignement par l'image. Vénération pour l'éducateur représentant l'autorité du monde pour l'enfant. Oeuvrer pour l'avenir, tâche de l'enseignement et de l'éducation.

L'art de l'éducation morale et physique

La Haye, 19 novembre 1923

L'éducation anthroposophique n'a pas un caractère unilatéral. Effet du spirituel sur le corporel. Changement dans la vie psychique au changement de dentition, modification de la mémorisation, du souvenir. Forces de croissance libérées pour la vie psychique libre. Tempérament des enfants. Conception artistique de l'enseignement. Sens du Vrai, du Bien, du Beau, éveil de l'enfant à la piété, à la reconnaissance: responsabilité morale et religieuse. Le travail de l'éducateur sur lui-même.

Propos concernant l' éducation

Londres, 29 août 1924

La méthode éducative pratique, fondée sur l'anthroposophie: nature de chaque enfant, une énigme que l'éducateur peut résoudre, le monde jamais. Mémorisation: trop ou trop peu de matière nuit. Principe d'imitation, principe d'autorité. La liberté humaine. Apprentissage de la lecture. Le recours à l'image entre seconde dentition et puberté. Immortalité de l'âme: exemple du papillon. Attitude intérieure du maître. Confiance et vénération: forces de vie pour les années futures.

Propos concernant l'éducation

Londres, 30 août 1924

Pratique scolaire éprouvée dans son application. Méthode de recherche spirituelle aboutissant à la connaissance de l'être humain de l'enfance à la mort. Naissances successives. Spécificité des quatre éléments: physique, éthérique, astral et le Moi dans l'éducation constructrice, éducation stimulante, éducation d'éveil. Les pictogrammes, origine de l'écriture; caractère abstrait de notre écriture. Dessin-peinture, peinture-dessin: de la peinture à l'écriture, de l'image à la lettre de l'alphabet. L'imagination créatrice chez le maître. Refus des notions figées. Engagement du maître: souplesse, vivacité nécessaires. Enseignement et éducation tirés de la vie et rattachés à la vie. L'enfant un futur adulte libre. L'enfant lui-même, le meilleur des maîtres.

 

Informations supplémentaires