Anthroposophie - L'homme et sa recherche spirituelle

Steiner, Rudolf

PDFImprimerE-mail
Prix TTC
22,00 €
ISBN : 2-88189-042-0
N° de GA : 234
Communication :
Conférences
Traduction : Pozor, Elsa
Édition année : 2015
Éd. précédente : 1989
Nbre de pages : 185
Reliure :
Relié
Format : 12 X 18
Autres : Édition revue
Auteur(s) : Steiner, Rudolf
Langue originale :
Allemand
Description

Introduction de Jules Sauerwein

Dornach, 19 janvier 1924

L'Anthroposophie; aspiration humaine du présent

Deux énigmes de l'âme: l'homme ne peut approcher la nature sans se laisser annihiler par elle, la nature ne peut approcher l'âme humaine qu'en devenant image illusoire. - Les réponses traditionnelles des sciences, art et religion ne suffisent plus. - L'Anthroposophie veut donner une réponse nouvelle

Dornach, 20 janvier 1924

La conscience méditative

Action destructrice de la nature sur le corps physique. - Les forces constitutives du corps physique proviennent d'un autre monde. - Similitude du corps humain avec la nature dans l'absorption et le rejet des substances naturelles mais opposition pour les processus de transformation intermédiaires. - Parenté des processus intérieurs de l'organisme humain avec des états antérieurs de la terre. - Ces états antérieurs terrestres peuvent être observés par la méditation. - Essence de la méditation. - Perception en soi et dans l'évolution du temps de l'éthérique et de l'astral.

Dornach, 27 janvier 1924

Le passage du savoir courant à la connaissance initiatique.

Le rapport de l'homme avec les étoiles et avec le monde doit entrer dans la conscience. - La tâche de l'Anthroposophie. - Deux portes conduisant dans le monde suprasensible: la porte du Soleil et celle de la Lune. - Lune et Soleil vus par la science spirituelle; leur rapport avec le passé, l'avenir, le destin de l'homme. Personnalités impressionnant notre raison, et d'autres agissant sur la volonté révèlent des rapports karmiques.

Dornach, 1er février 1924

La pensée renforcée et l'homme second. Le processus respiratoire et l'homme aérien.

Impossibilité de résoudre les énigmes de la nature et de l'âme avec la pensée ordinaire. - Renforcement de la pensée par la méditation conduisant à l'expérience de l'homme second et de ses rapports avec le monde stellaire. L'homme physique et le solide; l'homme liquide et l'éthérique. - L'Inspiration et le monde astral. - La lyre d'Apollon, musique intérieure

Dornach, 2 février 1924

L'amour comme force de connaissance. L'organisation du Moi de l'homme.

Essence de l'éthérique et de l'astral. - Le corps éthérique comme organisme lié au temps. - Le corps astral illuminé par l'esprit. - L'amour comme force de connaissance. - La douleur initiatique. - Connaissance du Moi de l'incarnation antérieure. - L'action du Moi dans l'organisme calorique. - Des impulsions morales provenant des incarnations antérieures au travers de l'homme calorique .

Dornach, 3 février 1924

Les pensées cosmiques agissantes dans l'air expiré. Le Moi agissant dans le développement calorique.

L'état de sommeil. - Le contenu de la conscience inspirée apparaît comme les souvenirs de la vie du sommeil. - Le Moi et le corps astral dans la veille et le sommeil. - Essence de l'Inspiration et de l'Intuition. - Retour de l'homme à sa vie prénatale et à sa vie antérieure durant le sommeil. - Métamorphose du concept du temps. - La mort. - L'essence du souvenir. - Ecoulement d'images du souvenir dans le cosmos après la mort. Action réciproque de l'homme et du monde.

Dornach, 8 février 1924

De la vie du rêve. Rapports du monde du rêve avec la réalité extérieure et intérieure.

La vie du rêve: point de départ d'une considération spirituelle de l'homme et de ses rapports avec le passé et l'avenir. - Deux sortes de rêves: rêves se rapportant aux événements extérieurs, et rêves exprimant symboliquement des processus intérieurs. Les premiers expriment le rapport du Moi avec le monde extérieur, sa force ou faiblesse de volonté; dans les seconds intervient le corps astral. Cette sorte de rêve a une similitude avec la manière, dont les images de l'Imagination sont expérimentées. Rapports de l'Imagination et de la deuxième catégorie des rêves avec les organes intérieurs

Dornach, 9 février 1924

Rapport du monde du rêve avec la connaissance imaginative. L'endettement progressif à l'égard de la vie. Le fondement du karma

Perception imaginative. - Organisme tripartite considéré par l'Imagination. - Son rapport avec les vies terrestres passées et à venir. - Le souvenir considéré par l'Imagination. La vision rétrospective après la mort. Les actions morales de l'homme et la conscience imaginative native. - L'expérience de la culpabilité envers l'univers. Durant l'expérience de la vision rétrospective se forme le Karma. - Dans le rêve nous faisons l'expérience inconsciente du côté spirituel de la vie de veille.

Dornach, 10 février 1924

Les facultés du souvenir de l'homme.

Le souvenir considéré à partir de la vie physique. - Le déroulement du souvenir après la mort, sa dissolution dans l'univers. - La plongée dans le pendant spirituel du souvenir étalé et l'expérience vécue de la valeur de la compensation douloureuse (Kamaloka) devient notre conscience spirituelle propre. - L'entrée dans le monde spirituel. - L'expérience des entités spirituelles. - L'impulsion pour compensation dans une vie terrestre nou velle

 

Informations supplémentaires